Localtis

Municipales : plus de 900.000 candidats et 20.700 listes en lice au premier tour

Le ministère de l'Intérieur a fait le bilan du nombre des candidatures aux élections municipales : 902.465 personnes, appartenant à 20.765 listes, se sont portées candidates.  

Les déclarations de candidature devaient parvenir au plus tard le 27 février à 18h00. Il aura suffi de quatre jours au ministère de l'Intérieur pour rassembler l'ensemble des données concernant ces candidatures. La Place Beauvau les a mises en ligne dans la journée de lundi sur un site dédié à l'élection (voir ci-dessous). 
Par rapport au scrutin de 2014, le nombre des candidats et des listes est en baisse d'environ 3%. Une tendance qui s'explique surtout par le succès des communes nouvelles et le recul (de l'ordre de 5% en six ans) du nombre des communes qui en résulte. En 2020, on recense 34.997 communes en France.
Qu'en est-il plus précisément dans les communes ? Sont-elles nombreuses à se retrouver sans candidats, comme le redoutaient certains élus ces derniers mois, notamment à l'occasion du débat sur le projet de loi Engagement et proximité ? Le ministère offre des éléments de réponse. Un total de 102 communes de moins de 1.000 habitants sont sans liste ou sans candidat, contre 61 en 2014. Parmi les communes de plus de 1.000 habitants, 4 sont également sans liste ou candidat, soit trois de plus qu'il y a six ans. Ces chiffres relativisent, selon le ministère, la "crise des vocations" chez les élus locaux.

10 listes communautaires

Alors que le président de la République entend mener une véritable "stratégie de lutte contre le séparatisme islamiste", le nombre des listes communautaires est surveillé de très près. Le ministère de l'Intérieur affirme que les préfets en ont signalé dix. C'est sous l'étiquette de l'Union des démocrates musulmans français (UDMF) que sont répertoriées certaines des listes. Celle-ci a déposé des listes dans le cinquième arrondissement de Paris, à Nanterre, Clichy-la-Garenne, mais aussi à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) et Châtellerault (Vienne). Deux listes considérées comme "communautaires" ont également été signalées dans la métropole de Lyon. Des listes ont également été répertoriées comme communautaires dans les villes de Garges-les-Gonesse (Val-d'Oise), Gennevilliers (Hauts-de-Seine) et Annecy (Haute-Savoie). C'est la première année que le ministère effectue officiellement un tel recensement.
La semaine dernière, l'Insee avait annoncé que "près de 47,7 millions de personnes" étaient inscrites sur les listes électorales "à la veille des municipales", soit "544.000 de plus en moins d'un an" (plus de détails ci-dessous).
La campagne officielle pour le premier tour des élections municipales du 15 mars a débuté lundi dernier.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page