Localtis

Organisation du deuxième tour des municipales : toutes les règles sanitaires à mettre en oeuvre

Une circulaire du ministre de l'Intérieur détaille les précautions sanitaires que les communes devront observer dimanche prochain.

Le second tour des municipales sera plus que jamais un défi pour les services des 4.800 communes concernées : aux règles habituelles liées au scrutin s'ajoutent un ensemble de nouvelles dispositions et de points de vigilances, compte tenu de l'épidémie. Une grande partie de ces nouveautés sont réunies dans une circulaire aux maires, de 23 pages (avec les annexes), que le ministre de l'Intérieur a signée jeudi dernier. Le document reprend évidemment les mesures qui figurent dans les deux décrets relatifs à ce second tour, qui sont parus le même jour (voir notre article du 18 juin 2020), tout en apportant des précisions complémentaires. En revanche, il n'évoque pas les mesures du projet de loi tendant à sécuriser l'organisation du second tour, dont la publication n'était toujours pas intervenue ce 22 juin.
Pour limiter au maximum les risques liés au Covid-19, le port du masque sera obligatoire dans les bureaux de vote. Les électeurs sont invités à venir avec leur masque et s'ils n'en ont pas, il leur en sera donné un. Le ministère assure que les préfectures fourniront aux maires des masques jetables "grand public" si leur commune n'en dispose pas. Quant aux membres des bureaux de vote, ils porteront un masque chirurgical, à changer toutes les quatre heures. Pour ceux qui "sont le plus en contact avec les électeurs et les scrutateurs", le port de la visière est "fortement recommandé". Il est par ailleurs conseillé d'étaler sur la table de décharge les enveloppes et bulletins de vote pour que l'électeur n'en touche pas plusieurs. En outre, les portes et les fenêtres du bureau de vote devront demeurer ouvertes, ce qui favorisera la ventilation du lieu. Comme au premier tour, le bureau de vote devra être organisé pour limiter le plus possible la promiscuité. Pas plus de trois personnes pourront s'y tenir simultanément. En outre, un marquage au sol (à créer en suivant un modèle qui figure en annexe de la circulaire), délimitera des distances d'un mètre à tenir entre les personnes. 
Opération sensible, le dépouillement fait également l'objet de recommandations très strictes et d'une organisation spatiale décrite dans un schéma annexé à la circulaire. Une fois cette phase du scrutin terminée, il est déconseillé d'organiser un moment de convivialité. Au soir du 28 juin, les vainqueurs ne pourront donc pas célébrer leur victoire dans la liesse.

Référence : circulaire du ministre de l'Intérieur, organisation du second tour des élections municipales du 28 juin 2020 en situation d'épidémie de coronavirus Covid-19.

 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page