Localtis

Pluies méditerranéennes intenses : la campagne sur les bons comportements à adopter est relancée

Publié le
par
Anne Lenormand / Localtis
dans

Environnement

Sécurité

France

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le gouvernement vient de lancer la campagne annuelle d'information sur les huit bons comportements à adopter en cas de pluies méditerranéennes intenses. Menée en partenariat avec plusieurs associations d'élus dont l'AMF, la campagne cible les habitants de 15 départements du sud de la France exposés au risque d'"épisodes cévenols".

Si la préoccupation du moment est plutôt la sécheresse intense qui touche depuis plusieurs mois une grande partie du territoire, le risque d'inondation est toujours présent à partir de septembre, notamment en raison des "épisodes cévenols", ces pluies intenses qui peuvent provoquer des crues soudaines et dangereuses dans les régions méditerranéennes. Les crues dramatiques de l'Aude en octobre dernier ont une nouvelle fois rappelé l'importance de ce risque naturel majeur qui concerne l'arc méditerranéen, du Roussillon à la Provence en passant par la vallée du Rhône. 15 départements sont particulièrement exposés (Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardèche, Aveyron, Aude, Bouches-du-Rhône, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Drôme, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales, Var, Vaucluse), soit 7,4 millions d'habitants.
Pour informer la population des territoires concernés sur les comportements à adopter en cas d'inondation, le ministère de la Transition écologique, en lien avec celui de l'Intérieur, vient de relancer sa campagne annuelle qui va se dérouler jusqu'au 27 octobre prochain via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) - un hashtag #pluieinondation est aussi mis en place -,  un site internet dédié, ainsi qu'un dispositif dans la presse quotidienne régionale, jusqu'au 16 septembre.

Huit comportements à tenir

Menée en partenariat avec l'Association des maires de France (AMF), l'Association nationale des élus du littoral (Anel), l'Association nationale des élus des territoires touristiques (Anett) et le Centre européen de prévention du risque d'inondation (Cepri), la campagne rappelle les huit bons comportements à avoir : s'informer et rester à l'écoute des consignes des autorités dans les médias et sur les réseaux en suivant les comptes officiels, se soucier de ses proches, de ses voisins et des personnes vulnérables, s'éloigner des cours d'eau, s'abriter dans un bâtiment et surtout pas sous un arbre, ne pas descendre dans son sous-sol qui risque d'être inondé, ne pas s'engager ni en en voiture ni à pied sur un pont submersible, un gué ou un passage souterrain et ne pas aller chercher ses enfants à l'école alors qu'ils y sont en sécurité.

Kit de sécurité pour vivre en autonomie

La campagne insiste aussi sur la nécessité de noter les numéros utiles (mairie, 112 ou 18 pour les pompiers, 15 pour le Samu, 17 pour la gendarmerie et la police) et d'avoir chez soi un kit de sécurité facilement accessible. Pour pouvoir vivre en autonomie quelques jours, il est conseillé d'y disposer radio et lampes de poche avec piles de rechange, bougies, briquets ou allumettes, nourriture non périssable et eau potable, médicaments, lunettes de secours, vêtements chauds, double des clés, copie des papiers d'identité, trousse de premier secours, argent liquide, chargeur de téléphone portable, articles pour bébé, nourriture pour animaux.

Haut de page