Plus des trois quarts du Schéma national des véloroutes sont ouverts mais le plus dur reste à faire

Avec 430 km réalisés en 2021, le bilan des ouvertures d'itinéraires sur le Schéma national des véloroutes a marqué le pas par rapport à 2020, considérée comme une année exceptionnelle. Le schéma est aujourd'hui ouvert à 76% mais les 6.230 km d'itinéraires nationaux qui doivent être menés à bien d'ici 2030 sont aussi les plus compliqués, selon Vélo & Territoires, qui coordonne le réseau national cyclable.

Un bilan "fade comparé à l'exceptionnelle année 2020" : c'est le jugement que porte Chrystelle Beurrier présidente de Vélo & Territoires sur les chiffres 2021 du Schéma national des véloroutes. Avec 430 km ouverts l'an dernier, dont 24% en site propre (250 km d'itinéraires nationaux et 180 km d'EuroVelo), on est loin des 1.240 km d'itinéraires nationaux créés en 2020, qui marquait la fin d'un cycle - il faut compter une dizaine d’années pour la réalisation d’un itinéraire cyclable en site propre. 2020 concentrait également des inaugurations de fin de mandats pour les exécutifs locaux. Les chiffres de 2021 suivent la tendance des années précédentes, relève l'association en charge de la coordination du réseau national cyclable qui fédère 152 territoires couvrant 96% de la population. Le bilan attribue le ralentissement aux élections et à l’installation des nouveaux exécutifs dans les territoires et à l'effet Covid qui a certainement freiné les travaux programmés, en raison des pénuries et des augmentations du prix des matériaux de construction et de la disponibilité erratique des personnels dans les collectivités et les entreprises. 
En incluant les 740 km d'itinéraires régionaux, départementaux et intercommunaux, les 1.170 km de véloroutes ouverts en 2021 sur le territoire national, restent encore loin du total des nouvelles réalisations de 2020, qui atteignaient 1.784 km. À noter encore, environ la moitié de toutes les ouvertures de 2021 ont été enregistrées sur des itinéraires inscrits en schéma régional (570 km), grâce à l’ouverture de la Grande Traversée de la Corse (546 km), alors que ceux inscrits en schéma départemental ont très peu progressé (38 km).

Schéma national à deux vitesses

Ce nouveau bilan fait ressortir un schéma national des véloroutes à deux vitesses. Celui-ci compte 58 itinéraires (dont dix EuroVelo, aujourd'hui réalisés à 93%), pour un linéaire total de 25.670 km. Avec 19.440 km ouverts, dont 10 220 km en site propre, le taux de réalisation national atteint 76% au 1er janvier 2022, soit une progression de deux points par rapport à l’année précédente.
Mais les dynamiques sont très variables à l’échelle des itinéraires et des territoires. Six itinéraires nationaux et européens ont ainsi concentré 80% des ouvertures en 2021 : les V56 (93 km dans la Nièvre), V94 (62 km en Vendée) et V81 (40 km dans les Pyrénées-Orientales) ainsi que l’EuroVelo 4 – La Vélomaritime (95 km majoritairement répartis sur le littoral du Calvados), l’EuroVelo 3 – La Scandibérique (30 km dans les Pyrénées-Atlantiques, en Charente et dans le Nord) et l’EuroVelo 8 – La Méditerranée à vélo (22 km dans le Var et les Bouches-du-Rhône).
Dix-huit itinéraires inscrits au Schéma national sont complètement ou presque réalisés : EuroVelo 1 - La Vélodyssée, EuroVelo 3 - La Scandibérique, EuroVelo 4 - La Vélomaritime, EuroVelo 6 - Véloroute des Fleuves, EuroVelo 15 - Véloroute Rhin, EuroVelo 19 – La Meuse à Vélo, Avenue Verte London Paris (V16), La Véloscénie (V40), La Vélo Francette (V43), La Vélobuissonnière (V44), Vallée du Loir à vélo (V47), Indre à vélo (V49), La Voie Bleue (V50), le Tour de Bourgogne à vélo (V51), Petit tour de Bourgogne (V51a), Véloroute du sillon alpin (V63), Véloroute du Bourbonnais (V75), La Flow Vélo (V92). En revanche quatre itinéraires – V55, Véloroute de la traversée des Alpes (V64), V72, V91 – sont réalisés à moins de 20 % et leur taux de réalisation n’a pas progressé en 2021. "Ces itinéraires sous-performants seront scrutés lors de l’actualisation du Schéma national des véloroutes de cette année et pourraient être retirés de ce dernier", prévient Vélo & Territoires.

690 km à réaliser chaque année pour boucler le Schéma en 2030

Il reste encore 6.230 km d’itinéraires nationaux à réaliser pour achever le schéma en 2030. Mais ce dernier quart est probablement le plus compliqué à mener à bien, relève l'association. Il concentre en effet les projets de résorption de discontinuités cyclables nécessitant des acquisitions foncières et parfois la réalisation d’un ouvrage d’art. "Pour tenir le cap, 690 km doivent être réalisés chaque année sur le Schéma national, à linéaire total constant", souligne Vélo & Territoires. Un objectif très ambitieux "tenable uniquement si les efforts de tous les acteurs sont renforcés et le budget d’investissement de l’État en faveur du vélo porté à au moins 2,5 milliards d’euros durant le prochain quinquennat", conclut le réseau.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle