Localtis

Schéma national des véloroutes : le maillage se densifie

Réactualisé tous les trois ans sous l’égide du réseau de collectivités Vélo et Territoires, le nouveau schéma national des véloroutes a été présenté ce 25 juin par cette association coordinatrice du réseau national cyclable.

Dévoilé il y a quelques mois en avant-première, lors d'une rencontre à laquelle Localtis avait assisté (voir notre article du 27 septembre 2019), ce schéma national des véloroutes est désormais connu dans sa version officielle. Loin d'être une seule carte, il s'agit d'un outil de planification, dont le rôle stratégique a d'ailleurs été souligné dans la loi d'orientation des mobilités (LOM).

Doublement du réseau en vingt ans

Le premier schéma national remonte à 1998. Il comptait à l'époque 13.000 kilomètres de linéaire, puis 19.500 km dans sa version de 2010 et désormais 25.400 km à travers 58 itinéraires de véloroutes, dont 10 EuroVelo. Le maillage ainsi progresse et se densifie, avec près de 70% des itinéraires nationaux prévus qui sont aujourd'hui ouverts. La présidente de l'association et élue départementale de la Haute-Savoie, Chrystelle Beurrier, indique qu'"il nous reste dix ans pour réaliser 7.894 km d’itinéraires nationaux et atteindre une part modale vélo à 12% à horizon 2030 : la marche est haute et pour tenir ce cap, une infrastructure cyclable connectée, une planification ambitieuse en faveur du vélo sont une évidence, ainsi qu'une nécessaire convergence des financements disponibles vers le meilleur effet levier possible".

Le peloton de tête des régions

L'association décompte plus précisément "douze itinéraires offrant 100% de continuité et 53 situés à cinq kilomètres d’une voie d’eau". Cinq itinéraires ont récemment été modifiés et deux intégrés au schéma, dont l'Indre à vélo. Les schémas régionaux, articulés avec ce schéma national, comptent pour leur part 37.000 km d’itinéraires réalisés à 61%. L'exemple de la région Nouvelle-Aquitaine est mis en avant. Son schéma régional vient d'être adopté fin mai. Cette vaste région recense près de 7.000 km de véloroutes et voies vertes, contre 1.950 km d’itinéraires en Bourgogne-Franche-Comté - une région très avancée et où le réseau cyclable affiche la particularité d’être adossé au réseau de voies navigables -, 3.400 km dans les Pays de la Loire et 2.700 km en Bretagne.

 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page