Culture - Près de mille tournages à Paris en 2012

La ville de Paris publie le bilan 2012 des tournages. Paris a ainsi frôlé le seuil symbolique du millier, avec un total de 988 tournages dans les rues et les sites de la capitale (longs et courts métrages, fictions et séries audiovisuelles, films publicitaires). Ce chiffre marque une progression de 5% par rapport à 2011 et conforte le titre de capitale du cinéma. Ces tournages 2012 se répartissent notamment en 99 longs-métrages (dont 27 premiers films), 177 courts-métrages et 168 exercices pédagogiques, ainsi que 130 fictions télévisées (dont 78 séries et 31 téléfilms).
L'enjeu de ces tournages ne relève d'ailleurs pas seulement de l'image de marque de la capitale. L'enjeu est également économique et touristique. Un long-métrage représente ainsi une moyenne de dix jours de tournage dans Paris, avec des équipes souvent conséquentes. Pour les fictions télévisées, la durée moyenne de tournage est de six jours. En termes d'origine des productions, les anglo-saxons sont toujours autant attirés par la Ville lumière, mais les fictions de télévisions étrangères - et notamment asiatiques - sont, elles aussi, de plus en plus friandes des décors parisiens.
Pour attirer les tournages, la ville a mis en place, en 2002, une "mission cinéma". Disposant d'un budget de dix millions d'euros, elle a notamment pour mission de faciliter le travail des productions. Pour cela, elle accompagne et conseille les équipes dès la préparation, coordonne et délivre les autorisations de tournage, gère les demandes d'interventions techniques (démontage de panneaux ou de mobiliers urbains, modification de l'éclairage public...) et informe les régisseurs des autorisations demandées sur les sites privés ou dépendant de l'Etat. En pratique, deux autorisations sont nécessaires pour tourner à Paris : une de la mairie de Paris et l'autre de la préfecture (cette dernière étant suffisante si l'équipe compte moins de dix personnes).
La ville a également mis sur pied une politique tarifaire unifiée, élaboré une charte d'agrément avec les producteurs comportant des engagements réciproques et édité un guide des tournages. Elle publie un site internet dédié, intitulé "Paris films". S'adressant aux professionnels et destiné à faciliter le repérage des sites et la préparation des tournages, il présente plus de 300 lieux emblématiques. Le site détaille aussi les conditions d'utilisation et les procédures d'autorisation.
La ville s'inscrit pleinement dans la ligne de la politique de valorisation du patrimoine, mise en place sous l'égide de l'Agence pour le patrimoine immatériel de l'Etat (voir notre article ci-contre du 20 avril 2012). A ce titre, elle a ouvert, en 2012, la possibilité de procéder à des tournages au sein des mairies d'arrondissement.
 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle