Produits locaux, durables et bio dans les cantines : un décret précise les catégories de produits concernés

Produits bio, produits fermiers, labels... on met quoi au final dans les menus des cantines ? Un décret daté du 23 avril le précise.

Le décret sur la composition des repas servis dans les restaurants collectifs est paru au JO du 24 avril 2019, en application de la loi Egalim du 30 octobre 2018 ("pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous") dont l'article 24 impose l'objectif de 50% de produits issus de l'agriculture biologique, sous signe de qualité ou locaux à l'horizon 2020, dont au moins 20% de bio.
Le décret précise les catégories de produits pouvant entrer dans le décompte de ces objectifs quantitatifs d’approvisionnement en denrées alimentaires de qualité et durables fixés pour les restaurants collectifs : produits bio, produits fermiers, label rouge, appellation d'origine, indication géographique…. 
Son article 1 confirme que ces proportions s'expriment en valeur (et non pas en quantité) et qu'elles "s'apprécient sur une année civile".
Ce décret paraît quelques jours après celui autorisant l'expérimentation par les collectivités volontaire à rendre obligatoire l'affichage de la composition des menus dans leurs services de restauration collective (voir notre article ci-dessous du 16 avril 2019).

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle