Projets éoliens en mer au sud de la Bretagne : le débat public est ouvert

Saisie par la ministre de la Transition écologique, la Commission nationale du débat public (CNDP) organise jusqu'au 30 novembre 2020 un débat public sur les futurs projets d'éoliennes en mer au sud de la Bretagne, le premier du genre portant spécifiquement sur une zone d'implantation.

À la demande de la ministre de la Transition écologique, la Commission nationale du débat public (CNDP) a lancé ce 20 juillet le débat public sur les prochains projets éoliens en mer au sud de la Bretagne, dans une zone située au large des îles de Groix et de Belle-Île-en-Mer, où les conditions de vents et de fonds marins sont jugées favorables à ce type d'énergie renouvelable.

Nouveau cadre réglementaire

Le débat, qui doit se tenir jusqu'au 30 novembre prochain, va se dérouler selon le nouveau cadre réglementaire fixé par le décret du 21 décembre 2018, pris pour l'application de la loi Essoc (voir notre article du 4 janvier 2019). Cette dernière a en effet prévu que pour les projets d'éolien en mer, une concertation puisse être lancée en amont du projet, sur la zone d'implantation envisagée, avant que les caractéristiques des parcs ne soient définies, et en y associant au plus tôt l'ensemble des acteurs concernés.

Choix du développeur en 2021

La démarche présentée au public depuis ce 20 juillet porte donc notamment sur la recherche d'une zone de 650 km2 pour le développement d'un futur parc éolien en mer de 250 MW qui sera attribué à un développeur éolien en 2021, tel que l'a prévu la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), et de sa future extension d'environ 500MW, qui devrait être attribuée à partir de 2024, ainsi que sur leur raccordement au réseau.
"La région Bretagne sera étroitement associée aux côtés de l'État et de RTE, le Réseau de transport d'électricité, à l'ensemble de la procédure de préparation de l'appel d'offres", a souligné le ministère de la Transition écologique dans un communiqué. "Construit et exploité par un énergéticien privé, qui sera désigné par la ministre de la Transition écologique après une procédure de mise en concurrence, le parc bénéficiera d'un soutien financier public sous la forme d'un tarif d'achat garanti de l'électricité produite", a-t-il indiqué.

Documents mis à la disposition du public

Différents documents d'information et d'aide à la décision sont mis à la disposition du public sur le site du débat. Il est possible de consulter le dossier de présentation du projet - dossier du maître d'ouvrage (DMO) -, d'accéder à des outils permettant de visualiser les impacts paysagers du projet. Les données disponibles peuvent aussi être visualisée grâce à un outil cartographique et des rapports spécifiques présentant les enjeux environnementaux sur la zone, ainsi que ceux portant sur le secteur de la pêche seront également disponibles.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle