France

Paris

Jean-Noël Escudié / P2C pour Localtis

En bref - Tourisme : les sanctions contre les locations touristiques meublées ont doublé à Paris en 2018

Tourisme, culture, loisirs

Logement

Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris en charge du logement, a annoncé que le montant des amendes infligées par les tribunaux aux propriétaires qui ne respectent les règles applicables à la location de meublés touristiques s'est élevé l'an dernier à 2,1 millions d'euros. Ce chiffre correspond à 118 condamnations, pour un total de 156 logements. En 2017, le montant des amendes s'élevait à 1,3 million d'euros et portait seulement sur 76 logements. Pour Ian Brossat, il est clair qu'"on a affaire à des investisseurs qui ont détourné leurs logements de leur vocation initiale pour en faire des hôtels clandestins". Une société qui mettait en location six logements dans le Ve arrondissement de Paris a ainsi été condamnée à une amende de 10.000 euros par logement. L'adjoint à la maire de Paris indique en outre que seules 13.000 annonces ont donné lieu à un enregistrement auprès de la ville - désormais obligatoire -, sur un total d'environ 65.000 annonces publiées (soit 20%).

Airbnb a réagi en déclarant que "les chiffres annoncés représentent moins de 0,2% des hôtes qui partagent leur logement sur Airbnb à Paris". L'entreprise joue également sur les enjeux touristiques et économiques, en affirmant qu'elle "ne désespère pas que la ville de Paris cesse de servir les objectifs des grands lobbies hôteliers et travaille avec nous à soutenir le développement d'un nouveau secteur économique riche d'opportunités pour les Parisiens comme pour l'économie locale". À ce jour, personne n'est en effet capable d'expliquer comment accroître la fréquentation touristique - avec l'objectif de 100 millions de touristes - alors que la capacité hôtelière de la France stagne depuis des années.

En attendant, le débat n'est pas prêt de s'éteindre, puisque Ian Brossat entend "passer à la vitesse supérieure" et "assume plus que jamais" sa proposition d'interdire toute location touristique meublée dans les quatre arrondissements centraux de la capitale.

Accompagner vos transformations

La transformation du secteur à travers les réformes engagées par les pouvoirs publics vous impacte et vous amène à évoluer

Haut de page