Localtis

Tourisme : quatre nouvelles destinations labellisées "Vignobles et Découvertes"

Atout France annonce la labellisation "Vignobles et Découvertes" de quatre nouveaux territoires. Ce sont désormais plus de 5.000 prestataires qui sont couverts par ce label. L'enjeu n'est pas mince : l'an dernier, l'oenotourisme a attiré environ 10 millions de visiteurs.

Frappé par la crise sanitaire comme l'ensemble du secteur touristique, l'œnotourisme continue néanmoins de se structurer. Atout France annonce ainsi la labellisation "Vignobles & Découvertes" de quatre nouveaux territoires. Ces nouveaux entrants sont à la fois des terroirs très connus ("Destination Beaujolais", dont on s'étonne qu'il n'ait pas déjà été labellisé) et d'autres plus confidentiels : "Irouléguy, le vignoble de la montagne basque", "Vignobles de Virdoule Camargue" et "Forez-Roannais, aux racines de la Loire". Créé en 2009, ce label est attribué par Atout France pour une durée de trois ans. Sa délivrance est conditionnée au respect d'un cahier des charges très détaillé, édicté par le ministère chargé de l'économie. Le territoire candidat doit en outre être recommandé par le Conseil supérieur de l'œnotourisme.

Le communiqué précise que "cette dynamique positive du label Vignobles & Découvertes, conduite en étroite relation avec le Conseil supérieur de l'œnotourisme présidé par Hervé Novelli, vient consolider la stratégie d'Atout France en matière de développement de l'œnotourisme en contribuant à la structuration d'une offre cohérente et de qualité". Ces quatre nouveaux impétrants portent à 71 le nombre de destinations labellisées "Vignobles & Découvertes". Mais surtout, ils permettent de franchir la barre symbolique des 5.000 prestataires couverts par le label (hébergements, restauration, visites de cave et dégustations, musées, événements...).

Ce travail de structuration de cette filière touristique – matérialisé également par la tenue des premières Assises nationales de l'œnotourisme il y a deux ans (voir notre article ci-dessous du 23 novembre 2018) – a clairement porté ses fruits. Jusqu'à la crise sanitaire, l'œnotourisme attirait en effet chaque année 10 millions de visiteurs, dont 4,8 millions d'étrangers. Entre 2009 et 2016, le nombre de ces touristes a progressé de 33%, soit une hausse annuelle moyenne de 4%. Et jusqu'en 2019, les recettes totales de cette filière touristique étaient estimées à environ 5,2 milliards d'euros. 

Atout France n'entend donc pas s'arrêter là et souhaite désormais "travailler conjointement avec la Fédération Vignobles & Découvertes dans les semaines et mois à venir pour aller encore plus loin dans la qualification de l'offre et l'optimisation du label au service du développement de la filière". D'ores et déjà, quatre axes principaux sont arrêtés afin de reprendre et amplifier cette croissance momentanément interrompue : la poursuite de la structuration de l'offre, le développement d'une capacité à "créer de l'intelligence économique spécifique à la filière", la formation des acteurs et des actions de stimulation de la demande. En attendant, Atout France a intégré l'œnotourisme dans sa campagne digitale #CetÉtéJeVisiteLaFrance, qui vise à mobiliser les touristes nationaux. 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page