Tous engagés pour vous servir

Plus de 1800 collaborateurs mobilisés

 

La Banque des Territoires est déployée dans les 16 directions régionales et 37 implantations territoriales de la Caisse des Dépôts afin d’être mieux identifiée auprès de vous et nous situer au plus près. Plus réactifs et sur le terrain, nous nous engageons à être plus simple avec un interlocuteur unique pour chaque client en région, plus proche dans les directions régionales ou directement sur Internet, plus solidaire pour accompagner tous les territoires, résolument optimiste pour donner vie à tous les projets.

 

Découvrez les témoignages de celles et ceux qui oeuvrent au quotidien pour les territoires 

« Conseiller, accompagner, collaborer, rendre service aux partenaires et aux clients pour participer au développement des projets et du territoire sans autre considération que l’intérêt commun. Bref se sentir utile chaque jour ! »

Ismaël Ouanes,

Chargé de développement territorial Guyane, Direction régionale Antilles-Guyane

Mohamed Ayadi, 

Directeur territorial handicap - FIPHFP, Direction régionale Ile-de-France

« La Banque des Territoires nous donne les moyens de traduire en actes les mots « Intérêt général », « inclusion » et « vivre ensemble ». Avec Nathalie Neiterman, ce sont ces mots qui nous animent au quotidien pour accompagner tous ces acteurs agissant en faveur des populations les plus fragiles ».

« Nous rencontrons des interlocuteurs variés très investis, très professionnels dans des secteurs à forte valeur humaine.»

Nathalie Neiterman, 

Chargée de développement hébergement et médico-social, Direction régionale Ile-de-France

Christian Kokocinski, 

Responsable financement projets énergie, Direction régionale Nouvelle-Aquitaine

« La création de la Banque des Territoires a permis de nous réorienter et d’ouvrir le champ des possibles de nos interventions dans la TEE en région : précisément sur les principaux postes d’émission de carbone en France, à savoir la rénovation énergétique des bâtiments publics, la mobilité et le transport (notre électricité étant une des plus décarbonées d’Europe). Nos process vont devoir encore s’assouplir pour arriver aux objectifs de massification. »