Un guide pour une rentrée étudiante "à 100% en présentiel"

La rentrée universitaire sera marquée par la poursuite de la vaccination des étudiants, y compris directement sur les campus, la reprise des cours s’effectuant en présentiel. Un guide diffusé depuis le mois d’août recense les dispositifs mis en œuvre par l’État en cette rentrée, notamment concernant les aides sociales et le logement étudiant. 

Une rentrée étudiante "à 100% en présentiel" se prépare, après un an et demi de cours majoritairement à distance. Alors que 83% des 18-24 ans ont reçu au moins une dose de vaccin, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, entend "poursuivre et amplifier cette dynamique en permettant aux étudiants et aux personnels de se faire vacciner directement sur les campus". La ministre se rendait à l’université d’Avignon ce 2 septembre 2021, pour aborder la campagne de vaccination mais aussi la mise en œuvre du plan de relance.

Les mesures dédiées à la vaccination des étudiants sont détaillées dans un "Guide de la rentrée étudiante" diffusé depuis le 16 août 2021. Seront ainsi déployés des équipes mobiles de vaccination et des barnums dans les campus, des "solutions complémentaires" seront proposées notamment pour les sites universitaires excentrés et des tests et autotests resteront à disposition.

Le guide détaille par ailleurs les différentes aides sociales dédiées aux étudiants en cette rentrée 2021 : gel des droits d’inscription, revalorisation des bourses (de 1%), tarification sociale de la restauration universitaire, aides pour trouver un logement, accompagnement des étudiants handicapés, etc. En tout, le gouvernement consacre 3,3 millions d’euros aux "conditions de vie étudiante", dont des aides exceptionnelles liées à la crise sanitaire (augmentation des aides d’urgence des Crous, tutorat, hausse des effectifs de psychologues dans les services de santé universitaires et de travailleurs sociaux dans les Crous). 

Logement étudiant : où en est-on du "plan 60.000" ?

Sur le logement étudiant, le guide recense les ressources disponibles : les Crous et leurs 173.500 places, les autres résidences pour lesquelles les étudiants sont éligibles à des aides, la garantie Visale d’Action Logement, les plateformes dédiées au logement étudiant, notamment pour trouver des solutions de courte durée, etc. Le réseau Habitat Jeunes (Union nationale pour l’habitat des jeunes) a rappelé cet été qu’il dispose de "40.000 logements en collectif ou en diffus, dans le parc public ou privé, et 4.500 logements mobilisés en médiation locative, sur l’ensemble du territoire". Le guide gouvernemental évoque le plan "60.000 nouveaux logements étudiants" - 20.000 autres devaient être dédiés aux jeunes actifs, selon la promesse initiale du chef de l’État -, sans toutefois donner d’indication sur la mise en œuvre. Seule donnée fournie : 1.054 projets universitaires (logement et restauration), pour un montant de 1,3 milliard d’euros, ont été retenus dans le plan France Relance portant sur la rénovation thermique des bâtiments de l’État.  

Le guide du gouvernement rappelle enfin que "on peut être étudiant et en service civique, que ce soit lors d’une période de césure ou parallèlement à un cursus". Sont détaillées les différentes caractéristiques du service civique dans le contexte de la vie étudiante, dont la possibilité de moduler le temps de la mission en fonction de l’agenda universitaire (voir notre article de janvier 2021).

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle