Un nouveau protocole sanitaire dans les écoles pour diminuer le nombre de fermetures de classes

Le protocole sanitaire dans les écoles maternelles et élémentaires va de nouveau évoluer à partir du mardi 22 septembre, a annoncé le 20 septembre le ministère de l'Éducation nationale. Cette décision fait suite à l'avis du haut conseil a la Santé publique rendu trois jours plus tôt. Celui-ci précisait qu'"en milieu scolaire, les enfants sont peu à risque de forme grave et peu actifs dans la transmission du Covid. Le risque de transmission existe surtout d'adulte à adulte et d'adulte à enfant et rarement d'enfant à enfant ou d'enfant à adulte". Et ajoutait que "les transmissions surviennent surtout à l'intérieur du cercle familial ou lors de regroupements sociaux avec forte densité de personnes en dehors des établissements scolaires". 
En conséquence, lorsqu'un enfant sera confirmé comme cas positif au Covid, sa classe pourra désormais continuer de se tenir normalement pour les autres élèves. Ceux-ci ne sont plus considérés comme des cas contacts. De la même façon, un professeur du premier degré portant un masque n'est plus considéré comme un cas contact et ne doit plus s'isoler s'il a côtoyé un élève non masqué positif.
Dorénavant, le protocole d'identification des cas contacts, leur isolement éventuel, la fermeture éventuelle de classes, voire d'écoles, ne sera appliqué  qu'à partir d'au moins trois cas confirmés dans la même classe. Et à condition que ces enfants ne viennent pas de la même famille ou ne vivent pas dans le même foyer.
"Selon le ministère de l'Éducation nationale, au 17 septembre, 89 structures scolaires étaient fermées et 5.056 cas de Covid étaient confirmés chez les élèves sur les sept derniers jours.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle