Une circulaire met en œuvre le volet “inclusion numérique” du plan de relance 

Une circulaire publiée au Journal officiel du vendredi 5 février 2021 précise les modalités de déploiement de la mesure conseillers numériques France Services et du service public numérique "Aidants Connect" du volet "inclusion numérique" du plan de relance. Le volet inclusion numérique du plan de relance, piloté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), comprend trois axes.   
Le premier traite de la formation et le déploiement de 4.000 conseillers numériques France Services qui "organiseront notamment des ateliers numériques individuels ou collectifs". Ils créeront également des activités d’initiation au numérique dans des mairies, bibliothèques, France Services, marchés, locaux commerciaux, etc. ou lors d’événements ponctuels. Et participeront à toute autre démarche d’accompagnement aux usages numériques sur les plateformes téléphoniques locales, lors de portes ouvertes, etc... Le détail des missions pouvant être confiées à un conseiller numérique France Services figure en annexe 1 de la circulaire.  
Sur le plan RH, les conseillers numériques sont recrutés par les collectivités territoriales et les structures associatives et de l’ESS volontaires, qui bénéficieront alors d’un soutien financier de l’Etat de 40 à 50K€ par conseiller, dans le cadre d’un appel à projet initié par l’ANCT. Afin de garantir un déploiement "efficace" et un "maillage optimal" des conseillers numériques sur le territoire du département, la circulaire joint (en annexe 2) la liste des structures locales qui ont indiqué à l’ANCT envisager d’accueillir un ou plusieurs conseillers numériques. Il est indiqué que les premières propositions de structures d’accueil de conseillers numériques doivent être adressées au plus tard le 19 février 2021. Des accords préalables de principe pourront être signés avec les territoires particulièrement avancés dans la mise en œuvre de leurs stratégies locales d’inclusion numérique. Sur cet axe, la circulaire prévoit qu’un premier état d’avancement sera réalisé au 31 mars 2021. 

Le second axe concerne le développement de solutions innovantes d’accueil en proximité qui viennent renforcer le maillage des lieux de médiation numérique. La circulaire précise que dans les prochaines semaines, des instructions complémentaires concernant le soutien aux lieux de proximité réalisant ou souhaitant réaliser des activités d’inclusion numérique seront communiquées, en particulier pour les accueils en mairie, les structures associatives et les différentes formes de tiers-lieux. Une enveloppe de 40 millions d’euros sera dédiée à cet axe du plan de relance 

Enfin, le dernier axe concerne l’outillage des aidants professionnels et la généralisation du service public numérique Aidants Connect. La circulaire incite à l'organisation de réunions départementales de présentation d’Aidants Connect pour promouvoir l’adoption par le maximum de structures d’accueil de ce service public numérique sécurisé qui "vise à accompagner les Français les plus en difficulté avec le numérique". L’objectif du gouvernement est de former 20.000 agents habilités Aidants Connect en 2021. 14.000 candidats se sont d’ores et déjà manifestés sur la plate-forme de recrutement de "conseillers numériques France Services", moins de trois mois après son ouverture. 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle