Localtis, un média Banque des territoires

Vers une "alliance européenne pour les citoyens transfrontaliers" ?

La Mission opérationnelle transfrontalière organise les 9 et 10 novembre prochain le premier "Forum des frontières", afin de souligner les spécificités des territoires transfrontaliers, "en première ligne de la crise sanitaire". L'association y promouvra une "alliance européenne" afin de placer ces territoires au cœur des préoccupations politiques.

Sceller une "alliance européenne pour les citoyens transfrontaliers" pour placer les territoires transfrontaliers au cœur des préoccupations politiques nationales et européennes, tel est le principal objectif que poursuit la Mission opérationnelle transfrontalière (MOT) en organisant le premier "Borders Forum", en partenariat avec la Commission européenne et le Comité européen des régions, qui se déroulera en ligne les 9 et 10 novembre prochains. "C’est dans les régions frontalières que l’Europe se vit et se construit au quotidien", rappelle Anne Sander, députée européenne et intervenante au forum.

Pour la promouvoir, la MOT entend mettre en lumière au cours de cet événement ces territoires – qui "concernent 30% de la population européenne", avec "2 millions de travailleurs transfrontaliers (400.000 aux frontières françaises)" – mis à rude épreuve par la crise sanitaire, et faire ainsi entendre "l'urgence d'une meilleure prise en compte de leurs problématiques et d'une cohésion plus forte entre les acteurs qu'ils gouvernent". Et ce alors que la nouvelle vague de la pandémie inquiète partout en Europe. "Nous sommes tous dans le même bateau. La crise est grave", a ainsi déclaré le président Charles Michel à l'issue du Conseil européen du 29 octobre consacré à la lutte contre le Covid, avec un agenda fort proche de celui présenté par la Commission (partage des données et des outils, harmonisation des procédures et des politiques).

Placé sous le haut-patronage du président de la République, ce forum, inauguré par la commissaire européenne à la Cohésion, Elisa Ferreira, et le président du Comité européen des régions, Apostolos Tzitzikostas, se tiendra sur deux jours.

La première journée - au cours de laquelle sera présenté le projet d'alliance – sera consacrée aux territoires transfrontaliers dans leur ensemble. Elle évoquera tant la question des frontières intérieures de l'Europe – qui a ressurgi avec force avec une gestion pour le moins désordonnée de la première vague de la pandémie – que celle des frontières extérieures, "à la veille du Brexit et au lendemain des élections américaines". Y seront notamment dressés le bilan – et les perspectives – de la coopération Interreg, qui fête ses 30 ans, et des groupements européens de coopération internationale (Gect), à l'occasion de la 10e plateforme de ces Gect (le prix Gect 2020 y sera en outre remis). Mais aussi d'autres outils ou accords, et singulièrement le traité d'Aix-la-Chapelle.

La seconde journée mettra plus particulièrement en avant les territoires transfrontaliers aux frontières françaises, et notamment leur diversité ("de Dunkerque à Bayonne, en passant par Nice, Genève et Strasbourg") et spécificités – appelant une approche décentralisée, déconcentrée "et surtout" différenciée (le forum devant être conclu par Jacqueline Gourault qui porte par ailleurs ce projet de loi 3D) – sans oublier la question de la cohésion et de la solidarité. Y seront discutées la place et le rôle des espaces transfrontaliers au regard des transitions démographiques, environnementales, digitales, etc., mais aussi des conséquences de la crise au regard de la mobilité et de l'attractivité transfrontalières. "Des services de santé aux transports intelligents et durables, de la protection de l’environnement à l’innovation partagée, le travail conjoint des régions frontalières peut contribuer à ouvrir la voie à une intégration européenne plus forte, axée sur les besoins réels des citoyens et des communautés locales", plaide le président du Comité des régions.

Nul doute que la lutte contre le terrorisme devrait également s'inviter au menu de ce forum. Rappelons en effet que c'est principalement à ce titre que la France a "exceptionnellement" réintroduit le contrôle aux frontières sans discontinuer depuis le… 13 novembre 2015, jour des attentats au Bataclan, dans les rues des Xe et XIe arrondissements et au Stade de France.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle