Tourisme - Assises du tourisme : Fleur Pellerin lève le voile sur les mesures en faveur de la montagne

A l'occasion de la séance de questions orales sans débat du 27 mai 2014, Sophie Dion, députée (UMP) de la Haute-Savoie, a interrogé la secrétaire d'Etat chargée du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l'étranger sur la politique en faveur du tourisme de montagne. Après avoir rappelé que la France est la première destination touristique mondiale pour la montagne, la députée s'inquiète d'"une baisse de la fréquentation de près de 4% par rapport à l'hiver dernier, liée notamment à l'augmentation de la TVA et des diverses charges financières pesant sur les ménages ainsi qu'à l'impact du calendrier scolaire".

Fréquentation en baisse de 4% : à cause des vacances ?

Alors que la saison s'annonçait plutôt bonne à Noël (voir notre article ci-contre du 26 mars 2014), le décalage d'une semaine de vacances au printemps aurait réduit de 70% la fréquentation des domaines skiables. Le dernier bilan (encore provisoire) de Domaines skiables de France - la chambre professionnelle des opérateurs de domaines skiables - confirme ce diagnostic. L'association constate en effet que "si les vacances de Noël et les vacances d'hiver ont été convenables, c'est sur les autres périodes (janvier et printemps) que la fréquentation a été en net recul, conduisant à un bilan globalement moyen". Elle incrimine effectivement "l'impact du calendrier scolaire dénoncé par les professionnels de la montagne et les élus depuis 2010 [qui] est, une fois de plus, mis en lumière".

Vers un pôle d'excellence de la montagne

Dans sa réponse, Fleur Pellerin se garde bien de répondre à la question délicate des vacances scolaires ou à celle de la TVA. Elle se concentre plutôt sur la "priorité nationale" donnée au tourisme par le chef de l'Etat (7% du PIB et 2 millions d'emplois directs et indirects).
"Sans dévoiler ce que seront les annonces de sortie", elle lève le voile sur les "mesures fortes" concernant le tourisme de montagne, qui devraient résulter des Assises du tourisme, qui se concluront le 19 juin prochain (voir notre article ci-contre du 25 mars 2014). Parmi celles-ci devrait notamment figurer la création d'un pôle d'excellence de la montagne "regroupant tous les acteurs afin de mieux promouvoir notre offre à l'international mais aussi en France".

 Au-delà de la promotion, il est également prévu de mettre en place des outils et solutions pour accompagner la diversification de l'offre et l'allongement des saisons (ce qui devrait inévitablement relancer la question des vacances scolaires).
Autre mesure
 probable : l
es expérimentations menées par la Caisse des Dépôts et la Compagnie des Alpes pour la réhabilitation de certaines stations "pourraient être étendues à d'autres stations des Alpes ou des Pyrénées". De même, des contrats de destination devraient être signés dans le massif des Vosges et en Midi-Pyrénées, confirmant ainsi le développement de cette approche du développement touristique des territoires (voir notre article ci-contre du 26 févier 2014).

"Printemps du ski" et formation professionnelle

La secrétaire d'Etat chargée de la Promotion du tourisme a également évoqué "d

'autres projets" en cours. C'est le cas notamment de la démarche initiée lors du salon Grand ski 2014 sur "Le Printemps du ski" et accompagnée par l'Etat, via Atout France. Elle s'est déjà traduite par le lancement d'une étude de clientèle et de positionnement avec l'ensemble des acteurs. Et elle "pourrait déboucher sur des actions collectives de promotion et de communication à partir du second semestre de 2014"'. De même, des travaux sont en cours avec les ministères du Travail et de l'Education nationale sur la question des formations professionnelles aux métiers de la montagne et du ski.

Jean-Noël Escudié / PCA
 

Référence : Assemblée nationale, première séance du 27 mai 2014, questions orales sans débat, question de Sophie Dion, députée de la Haute-Savoie, et réponse de la secrétaire d'Etat chargée du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l'étranger.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle