Avenir montagnes ingénierie : les 32 premiers projets sélectionnés

Les 32 premiers lauréats du programme "Avenir montagnes ingénierie" ont été présentés le 8 octobre à l'occasion de la réunion du Conseil national de la montagne, à Pontarlier. L'objectif : accompagner ces territoires de moyenne montagne dans la diversification de leur offre touristique. Un nouvel appel à candidatures est lancé pour sélectionner une trentaine d'autres projets.

Annulée en 2020 faute de neige puis en 2021 à cause des restrictions liées au coronavirus, la "Transjurassienne", célèbre course de ski de fond qui relie Lamoura et Mouthe, dans le Haut-Jura et le Haut-Doubs, est le symbole des difficultés que rencontrent les massifs de moyenne montagne qui doivent aujourd’hui chercher à rebondir et diversifier leur activité touristique. Surtout si le manque d’enneigement vient à se répéter, comme plusieurs modélisations le laissent présager. C’est précisément le sens d’un projet porté dans le cadre du plan Avenir montagnes lancé par le Premier ministre lors d’un déplacement à Bourg-Saint-Maurice, le 27 mai (voir notre article). Ce projet  baptisé "Sentiers des grandes itinérances" à cheval sur trois départements (Ain, Doubs et Jura) consiste à mettre en place "tout au long du parcours d’itinérance de transjurassienne, un système d’aménagement expérimental d’aires de convivialité, de bivouac ainsi que de chalets-refuges"... Il fait partie des 32 premiers projets pilotes retenus dans le volet "ingénierie" du plan Avenir montagnes, dévoilés par le secrétaire d’Etat chargé de la ruralité Joël Giraud vendredi 8 octobre, à l’occasion du Conseil national de la montagne (CNM) réuni à Pontarlier, dans le Doubs. "La convention que nous venons de signer pour le sentier des grandes itinérances transjurassiennes permettra à tous de découvrir l’ensemble du massif du Jura, en s’appuyant sur des lieux d’hébergements, de repos, de bivouac, dans la nature et accessibles à tous. C’est un projet d’autant plus structurant pour le massif qu’il parcourt l’ensemble du territoire et fait participer la filière bois jurassienne dans la réalisation de ces espaces écoresponsables", a souligné Joël Giraud, cité dans un communiqué.

Nouvel appel à candidatures

Sur un total de 650 millions d’euros (essentiellement en investissement, avec des cofinancements régionaux), le plan Avenir montagnes consacre 31 millions d’euros plus spécifiquement à l’ingénierie (dont 11 en provenance de la Banque des Territoires). "Piloté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), avec le soutien de la Banque des Territoires et de tous les partenaires mobilisés dont Atout France et France Mobilités", ce volet ingénierie "vise à accompagner une soixantaine de territoires de montagne désirant repenser leur stratégie de développement vers une offre touristique diversifiée, toutes saisons, durable, respectueuse de la biodiversité et des paysages, et sobre en ressources naturelles et foncières", rappelle le communiqué du secrétariat d’Etat. Après cette première salve de 32 projets (voir la liste détaillée ci-dessous), un nouvel appel à candidatures a été lancé, le 8 octobre, pour une sélection attendue au moins de février 2022. Le retour des dossiers est fixé au 10 décembre 2021.

Chefs de projet

Comme le projet "Sentiers des grandes itinérances" qui a fait l’objet de la première convention signée ce 8 octobre, les 60 territoires sélectionnés – dont des stations de ski et des stations thermales - bénéficieront d’une aide de 60.000 euros par an pendant deux ans pour recruter un chef de projet. Ce dernier sera "chargé de suivre la conception, la mise en œuvre et d’assurer le suivi du projet de développement vers un tourisme plus durable, plus résilient et plus diversifié". Il profitera d’un "accompagnement méthodologique au management" assuré par la Banque des Territoires. Les porteurs de projets bénéficieront d’un accès direct à une offre thématique d’ingénierie apportée par les partenaires du programme, que ce soit la Banque des Territoires, France Mobilités, Atout France ou le Cerema, avec notamment des diagnostics sur les perspectives d’enneigement. Enfin, les lauréats appartiendront à la "communauté Avenir montagnes" (comme il en existe pour d’autres programmes de revitalisation comme Action cœur de ville) afin d’échanger leurs expériences. L’ANCT développera une plateforme numérique en ce sens. Les territoires sélectionnés bénéficieront d’un accès prioritaire à l’Appel à manifestation d’intérêt France Mobilités doté de 10 millions d’euros sur deux ans lancé fin septembre (voir notre article) pour concevoir de nouvelles solutions de transport alternatives à la voiture.

 

  • La liste des 32 lauréats

Outre-mer 
- Guadeloupe : CRTE "Territoires entre Mer et Montagnes" regroupant les communautés d’agglomération Nord Basse-Terre et Grand Sud Caraïbe (971)
- La Réunion : CIREST (Communauté Intercommunale de La Réunion Est), site du cirque de Salazie (974)  
 
Corse
- Communauté de communes de l’Alta Rocca (2A)
- Communauté de communes Castagniccia-Casinca et communauté de communes de la Costa Verde (2B)
- Communauté de communes de Célavu Prunelli (2A)
 
Vosges 
- PETR du pays Thur Doller (68)
- PETR du Pays de Remiremont et de ses vallées (88)
- PNR des Vosges du Nord (57 – 67)
 
Jura 
- Sentiers des grandes itinérances sur les départements de l'Ain, du Doubs et du Jura (ENT-GTJ) (01 – 25 – 39)
- PNR du Doubs Horloger (25)
- Pays du Haut-Jura, porté par le PNR (39)
- Pays du Haut-Doubs, porté par le Syndicat mixte du Mont d'Or (SMMO) (25)
 
Massif central
- Hautes Terres Communauté (15)
- Communauté de Commune Mézenc Loire-Meygal (43)
- PETR Causses et Cévennes (30)
- Parc naturel régional du Pilat (42 – 69)
- Communauté de communes de la Montagne Noire (11 – 81)
- Parc naturel régional du Morvan (58 – 89 – 71 – 21)
-  Syndicat mixte pour l’aménagement et le développement des Combrailles (63)
 
Pyrénées
- Territoire de la montagne béarnaise – Communautés de communes de la vallée d’Ossau, du Haut Béarn et du Pays de Nay (64)
- PETR Pays des Nestes (65)
- Comminges Barousse Pyrénées (Association de préfiguration du PNR Comminges Pyrénées Barousse) en qualité de chef de file et Communauté de communes Pyrénées Haut-Garonnaises (31)
- PETR de l’Ariège (09)
- Montagne Catalane - Territoire de la Cerdagne, du Capcir et du Haut-Conflent (66)
 
Alpes 
- Stations des Alpes-de-Haute-Provence - EPCI des Alpes Provence Verdon, de la Vallée de l'Ubaye Serre-Ponçon et de Provence Alpes Agglomération (04)
- Lac de Serre-Ponçon (05)
- Communauté Riviera française / Vallée de la Roya (06)
- CC Cœur de Chartreuse (38)
- Parc naturel régional du Massif des Bauges (73 - 74)
- CC Maurienne Galibier (73)
- Vallée de Thônes (74)
- Parc naturel régional du Verdon - Lacs et gorges du Verdon (83 et 04)

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle