Comités de pilotage en série pour l'habitat inclusif et les métiers du grand âge

Deux premières réunions de comités de pilotage se sont tenues, les 23 et 24 février, dans le champ social. Elles concernent respectivement le logement inclusif et les métiers du grand âge.

Le 24 février a vu ainsi la réunion de lancement du comité de pilotage de l'habitat inclusif, très attendu par tous les acteurs de cette forme innovante de logement, qui favorise le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées (voir notre article du 24 février 2021). Pas moins de quatre ministres – Jacqueline Gourault, Emmanuelle Wargon, Brigitte Bourguignon et Sophie Cluzel – présidaient cette première réunion, qui s'est tenue en présence de Dominique Bussereau, le président de l'Assemblée des départements de France (ADF). Ce premier comité a surtout été l'occasion de souligner "la mobilisation forte du gouvernement en faveur d'une mesure qui contribue à améliorer concrètement le quotidien des Français". La réunion a aussi permis de rappeler la création, par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2021, de l'aide à la vie partagée (AVP) qui doit financer, via les départements et la CNSA, le projet de vie sociale et partagée d'un ensemble de logements inclusifs (voir notre article du 13 novembre 2020). Seule annonce vraiment nouvelle de ce premier comité de pilotage : une consultation est en cours auprès des collectivités engagées dans le programme "Petites villes de demain" de l'ANCT (Agence nationale de cohésion des territoires), pour identifier leurs besoins afin de monter et d'accompagner des projets locaux d'habitat inclusif.

Le 23 février, Brigitte Bourguignon a présidé, pour sa part, le premier comité de pilotage du plan d'action pour les métiers du grand âge et de l'autonomie (voir notre article du 3 février 2021). La réunion s'est tenue en présence de Myriam El Khomri, ancienne ministre du Travail et auteur d'un rapport sur le sujet, Françoise Jeanson, vice-présidente du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Virginie Lasserre, directrice générale de la cohésion sociale (DGCS) et Michel Laforcade, chargé par le Premier ministre de contribuer au déploiement de ce plan d'ici à juillet 2021. Outre un rappel des grands axes de la stratégie en la matière, cette première réunion du comité de pilotage a été l'occasion, pour la ministre déléguée en charge de l'autonomie, de faire part de ses demandes prioritaires pour les mois à venir. Celles-ci sont au nombre de quatre : un plan global pour lutter contre la sinistralité et améliorer la qualité de vie au travail, sous l'égide de la mission Laforcade, un état des lieux sur les dispositifs existants de location ou d'acquisition de véhicules pour les professionnels du domicile, demandé à la CNSA, des propositions opérationnelles pour la délivrance de cartes professionnelles, dans le prolongement des travaux engagés par la DGCS et, enfin, la préparation d'une vaste campagne de communication grand public pour valoriser l'image des métiers du grand âge et de l'autonomie, qui associerait l'ensemble des parties prenantes.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle