Éolien en mer :  un nouveau parc en Normandie, au large du Cotentin

Le ministère de la Transition écologique a dévoilé ce 5 décembre la zone retenue pour l'installation d'un nouveau parc éolien en mer, qui sera situé "au large du Cotentin". D'une capacité de l'ordre de 1.000 MW, ce huitième parc éolien en mer français doit permettre de produire l'électricité nécessaire aux besoins d'environ 800.000 foyers.

Le ministère de la Transition écologique a dévoilé ce 5 décembre la zone qui accueillera le huitième parc éolien en mer, au large du Cotentin. "La zone retenue se situe à plus de 32 km des côtes et 40 km des tours-observatoires Vauban de St-Vaast-La-Hougue. Sur l'ensemble de la zone portée au débat, celle-ci présente un niveau d'activité de pêche faible et des enjeux de biodiversité limités", a détaillé le gouvernement dans un communiqué.    Cette décision, parue au Journal officiel , est le fruit d'un débat public conclu le 19 octobre dernier par la publication du bilan par la Commission nationale du débat public (CNDP), qui "a permis de recueillir les avis de plus de 2.700 participants", précise le communiqué.

Premier débat à se tenir selon les nouvelles modalités prévues par la loi ESSOC de 2018, il a suscité une participation "bien supérieure à celle observée lors des précédents débats publics sur l’éolien en mer, ce qui confirme la pertinence de ce format", souligne le gouvernement. "Il a permis de consulter au plus tôt le public concerné par l’installation d’éoliennes en mer, sur un projet porté par l’Etat, souligne-t-il. Le débat a été innovant dans sa forme, avec une grande diversité d’outils et d’ateliers de travail pour toucher un large public, mieux l’informer et permettre le recueil de leurs argumentaires." 

 

"Points d'attention sur la cohabitation des usages"

Le périmètre exact de la zone d'implantation sera "affiné au cours de la procédure de mise en concurrence", qui doit désormais s'ouvrir en vue de désigner un lauréat pour le développement du parc en 2022, poursuit le communiqué. D'une capacité d'environ 1.000 mégawatts, ce nouveau parc éolien en mer, qui s'inscrit dans la programmation pluriannuelle de l'énergie publiée en avril dernier, doit permettre de produire l'électricité nécessaire aux besoins d'environ 800.000 foyers. Le débat public a notamment mis en avant des "points d'attention sur la cohabitation des usages en mer, dont la pêche, et sur la nécessité de maîtriser les impacts environnementaux du parc", selon le gouvernement. Il a également fait "ressortir le besoin de visibilité à long terme des acteurs locaux".

"Le choix de la zone ne résume pas la prise en compte des avis du public, ajoute le communiqué. Sous l’égide de la CNDP, un garant va s’assurer des réponses apportées par l’Etat aux interrogations soulevées lors du débat public. Le ministère de la Mer a spécifiquement engagé un travail expérimental sur la planification de l’éolien en mer et de son articulation avec les autres usages de la mer sur le long terme, en concertation avec le conseil maritime de façade."

 

Bientôt un site internet sur l'ensemble des projets éoliens en mer

Dans sa décision, le ministère de la Transition écologique a, lui, annoncé différents engagements, avec notamment une obligation pour le futur développeur d'étudier les conditions de cohabitation avec la pêche au sein du parc éolien. En outre, des études environnementales seront lancées dans la zone du projet et un site internet d'information du public sur l'ensemble des projets éoliens en mer sera mis en ligne courant 2021, promet encore le ministère.

Pour compléter ce dispositif, une enquête publique aura lieu dans le cadre de la future procédure d'autorisation du parc. Enfin, une instance de concertation et de suivi sera mise en place pour constituer un lieu de dialogue privilégié entre les différentes parties prenantes durant l'ensemble de la vie du parc, détaille encore le communiqué.
 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle