Environnement - La pollution aux nitrates diminue en Europe

Selon un rapport de la Commission européenne sur l'application de la directive sur les nitrates publié le 11 février 2010, les taux de nitrates relevés dans les eaux de l'Union européenne ont tendance à se stabiliser ou à diminuer. Entre 2004 et 2007, les concentrations dans les eaux de surface (y compris les rivières, les lacs et les canaux) sont restées stables ou ont baissé dans 70% des sites de surveillance. Dans 66% des sites, la qualité des eaux souterraines est stable ou en voie d'amélioration.

Malgré ces tendances encourageantes, le rapport cite un certain nombre de régions dans lesquelles les taux de nitrates sont jugés "préoccupants". De fortes concentrations sont enregistrées dans les eaux souterraines en Estonie, dans le sud-est des Pays-Bas, en Belgique (Flandres), au Royaume-Uni (Angleterre), dans "plusieurs régions de France", en Italie du Nord, dans le nord-est de l'Espagne, dans le sud-est de la Slovaquie, en Roumanie méridionale, à Malte et à Chypre. Les concentrations sont particulièrement élevées dans les eaux de surface à Malte, au Royaume-Uni (Angleterre), en Belgique (Flandres) et en France (Bretagne). D'après le rapport, environ 15% des stations de surveillance des eaux souterraines et 3% des stations de surveillance des eaux de surface ont enregistré des concentrations de nitrates largement supérieures à la norme de qualité de l'eau fixée à 50 mg/l.

La Commission estime nécessaire que les agriculteurs continuent d'"adopter des pratiques plus durables". Elle a recensé plus de 300 programmes d'action actuellement mis en œuvre dans l'UE dont "la qualité s'améliore", selon elle. Les mesures qui sont prises comprennent des périodes d'interdiction de la fertilisation, un stockage minimal pour les effluents d'élevage et des règles limitant l'épandage d'engrais à proximité de l'eau ou sur des pentes afin de réduire le risque de pollution. Si certains Etats membres ont décidé d'appliquer des programmes d'action spécifiques sur des territoires jugés particulièrement exposés à la pollution par les nitrates, d'autres ont choisi de mettre en œuvre ces programmes sur la totalité de leur territoire afin d'assurer le même niveau de protection partout, relève la Commission. C'est le cas de l'Autriche, du Danemark, de la Finlande, de l'Allemagne, de l'Irlande, de la Lituanie, du Luxembourg, de Malte, des Pays-Bas et de la Slovénie.
La France ne fait en tout cas pas partie des meilleurs élèves de la classe européenne. Le rapport ne manque pas d'évoquer les condamnations dont elle a fait l'objet devant la Cour de justice des communautés européennes pour pollution aux nitrates. La dernière en date remonte au 31 janvier 2008 pour non-conformité à la directive 98/83/CE relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine pour dépassement des concentrations en pesticides et en nitrates.


Anne Lenormand
 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle