Occitanie

Laurent Terrade, avec AEF

Réforme territoriale - La région Occitanie réorganise ses services

Fonction publique

Après une période de transition, la nouvelle région Occitanie, issue le 1er janvier 2016 de la fusion des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, a stabilisé, mardi 5 juillet 2016, l’organisation de ses services, a annoncé l’exécutif régional dans un communiqué diffusé à l’issue de la réunion. Cette nouvelle organisation vise à "incarner plusieurs grands axes du projet de la collectivité" tels que l’emploi et la formation, l’attractivité des territoires, et les solidarités territoriales et humaines.
Par ailleurs, le nombre de directions passe de 44 à 30, via la fusion de certaines d’entre elles et des directions multi-sites sont mises en place "dans un souci d’équilibre et de proximité." La région souligne la préservation des "logiques de sites", avec la nomination équilibrée des directrices et directeurs "à parts égales issus des sites de Toulouse et de Montpellier", ainsi que l’absence de mobilités forcées pour les 6.700 agents.
 

Haut de page