Tourisme - Laurent Fabius lance "Le Grand Tour" pour valoriser l'attractivité culturelle de la France

Face aux conséquences - effectives et potentielles - des attentats de novembre 2015 sur l'activité touristique et l'attractivité de la France (voir nos articles ci-contre), le ministère des Affaires étrangères, en charge du tourisme, réagit en lançant, le 14 janvier, l'opération Grand Tour, "un agenda culturel ambitieux pour valoriser l'attractivité de la France". Si ce lancement n'est sans doute pas sans lien avec la dégradation récente de la situation touristique, le projet est toutefois antérieur aux attentats de novembre, puisqu'il remonte à la mission de promotion et de valorisation de l'attractivité culturelle de la France confiée, en septembre 2015, par Laurent Fabius à Olivier Poivre d'Arvor. Ce dernier a été d'ailleurs nommé ambassadeur pour l'attractivité culturelle de la France.

46 "étapes" à travers la France, entre janvier à juillet 2016

L'objectif affiché du Grand Tour est de "révéler et illustrer [la] richesse culturelle française sur l'ensemble du territoire, la valoriser et la dynamiser pour en renforcer l'attractivité". En pratique, l'opération consiste à mettre en valeur, à travers un agenda se déroulant de janvier à juillet 2016, 46 "étapes" représentatives de la richesse culturelle, artistique et touristique de la France. Sur ces étapes, 14 se situent à Paris et 32 en province.
A quelques exceptions près, il ne s'agit pas d'événements créés pour l'occasion, mais de manifestations déjà bien installées dans le paysage ou des commémorations historiques. On y trouve ainsi le festival de Cannes - créé en 1946 et qui n'a pas attendu le Grand Tour pour exister -, la Folle Journée et le Voyage à Nantes, le Marathon des mots de Toulouse, des commémorations (batailles de la Somme et de Verdun), ainsi que de nombreux festivals (Avignon, Hellfest, Francofolies, Eurockéennes, Angoulême, Bourges, Aix-en-Provence, Vieilles Charrues, Marciac...).

Une "Nuit des idées"

Hors quelques manifestations (comme l'édition 2016 de Monumenta, le Salon du livre ou les défilés de haute couture), les étapes parisiennes sont davantage orientées vers la réflexion et les échanges : réunion des "ambassadeurs en herbe" à l'Unesco, Nuit de la langue française, Nuit de la littérature... L'agenda parisien débutera par la première Nuit des idées. Celle-ci réunira "certaines des grandes voix françaises et étrangères de la pensée contemporaine. Intellectuels, chercheurs, artistes et responsables internationaux croiseront leurs points de vue autour de thématiques telles que Quelles ressources ?, Quelle égalité ? ou Quels rêves ?".
Toutes ces manifestations serviront de point d'appui à l'action des services touristiques ou culturels de la France à l'étranger et de ses différents organes de promotion. Par ailleurs, le 9 mars prochain, un forum France, made in Culture "réunira à Paris l'ensemble des acteurs de l'attractivité culturelle - y compris dans sa dimension politique ou économique. A cette occasion seront présentées "une première série de préconisations relatives à la structuration de l'attractivité culturelle au service du développement territorial, économique et touristique de la France".

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle