Localtis
Jean-Noël Escudié / PCA

PLF 2018 - Le budget de la Culture sauve les meubles

Tourisme, culture, loisirs

Juste après la présentation du projet de loi de finances pour 2018, lors du conseil des ministres du 27 septembre, Françoise Nyssen a présenté à son tour le budget de son ministère. Face à la politique - finalement légèrement assouplie - de restriction des dépenses budgétaires, la culture et la communication faisaient partie des contributeurs potentiels. En définitive, on est certes loin de l'annonce du budget 2017 qui, à l'approche d'une année électorale, entendait réconcilier le gouvernement avec le monde de la culture, grâce à une hausse globale de 5,5% (voir notre article ci-dessous du 30 septembre 2016). Mais, le budget 2018 du ministère sauve néanmoins l'essentiel, du moins pour son volet culturel.

Un total de près de dix milliards d'euros

Avec pour sous-titre "Un budget de transformation" - pour reprendre le nouveau mot clé de l'action gouvernementale -, les moyens affectés pour 2018 frisent les dix milliards d'euros (9,906 milliards), soit une très légère hausse de 0,4% par rapport à 2017 (en loi de finances initiale). Sur ce total, les crédits budgétaires proprement dits ne représentent que 3,61 milliards d'euros, en progression de 0,7%. Le reste des dix milliards d'euros provient essentiellement des 4,7 milliards de crédits et taxes affectés au ministère (redevance audiovisuelle et CNC) et des 1,58 milliard de dépenses fiscales.
Culture et communication connaissent toutefois des sorts distincts. Les crédits de la communication connaissent en effet une baisse de 36 millions d'euros (-0,9%). Côté culture, les crédits de la mission du même nom progressent de 1,1% (avant transferts) à 2,93 milliards d'euros. Parmi les différents programmes relevant de cette mission, les patrimoines progressent de 0,4% à 902 millions d'euros, le soutien à la création de 0,8% à 783 millions et la transmission des savoirs et la démocratisation de la culture de 2,1% à 539 millions. Pour leur part, les crédits de la mission médias, livre et industrie culturelle reculent de 0,3% à 567 millions d'euros (-2,5% pour le programme presse et médias et +2,1% pour le programme livre et industries culturelles).

Cinq millions d'euros pour lancer le Pass Culture

Dans une présentation plus thématique, cette même enveloppe globale sera consacrée à l'accès de tous à la culture à hauteur de 200 millions d'euros (dont une hausse de 35 millions d'euros pour l'éducation artistique et culturelle, englobant 5 millions d'euros pour le lancement du Pass Culture). La vie culturelle, la cohésion sociale et le dynamisme des territoires bénéficieront de 860 millions d'euros de crédits déconcentrés (+6%), dont 326 millions (+5%) pour les monuments historiques hors grands projets et 15 millions affectés au nouveau fond pour la rénovation des monuments historiques des collectivités territoriales à faibles ressources.
Les crédits destinés à soutenir la création et les artistes et à préserver le modèle français de diversité culturelle atteignent pour leur part 779 millions d'euros pour la création artistique et 724 millions pour le cinéma, la production audiovisuelle et les jeux vidéos.
En même temps qu'elle présentait son budget pour 2018, Françoise Nyssen a également rendu publique sa "feuille de route", signée par le Premier ministre. Les six priorités qui y sont détaillées rejoignent très largement celles qui transparaissent du projet de budget.

Haut de page