Dépendance - Les aidants invités à faire connaître leurs initiatives

L'an dernier, les ministères sociaux avaient lancé la première "Journée nationale des aidants", organisée le 6 octobre 2010 (voir notre article ci-contre du même jour). Une façon "de souligner et de valoriser l'action remarquable des centaines de milliers de personnes qui se dévouent au quotidien pour le bien-être des personnes vulnérables ou malades". On estime en effet le nombre des aidants familiaux entre 3,3 et 3,7 millions de personnes, auxquelles s'ajoutent bien sûr les aidants professionnels. Cette première journée s'était déroulée dans un climat largement consensuel, avec en particulier l'annonce de mesures de formation.
Le contexte de la journée 2011 - qui se tiendra également le 6 octobre - pourrait être un peu différent. Entre-temps est en effet intervenu le report de la réforme de la dépendance, qui - si elle a effectivement lieu - ne pourra désormais intervenir qu'après la présidentielle (voir notre article ci-contre du 25 août 2011). Or, plusieurs mesures concernant les aidants familiaux étaient envisagées ou évoquées dans le cadre de la réforme : accélération du développement des structures de répit, renforcement de la formation et du suivi médical, voire des mesures d'ordre financier. Les associations s'interrogent donc sur le sort de ces dispositions alors que leur principal véhicule est reporté à une date indéterminée et que l'heure n'est plus vraiment aux dépenses nouvelles.
Les cinq ministres sociaux ont cependant pris la plume pour signer une lettre destinée à mobiliser autour de la journée du 6 octobre prochain. Rappelant que "des millions de personnes de tous âges confrontées momentanément ou durablement à la maladie, à l'invalidité, au handicap ou à la dépendance peuvent continuer à vivre chez elles, grâce à la solidarité nationale, aux professionnels des services et surtout aux millions d'aidants familiaux, amis et voisins", ils comptent sur tous les acteurs concernés "pour organiser le 6 octobre prochain, partout en France, des manifestations en faveur des aidants : colloques, forums, cafés-débats, stands d'information, formations..." La lettre ministérielle évoque certes les "réflexions [qui] se sont poursuivies dans le cadre du débat national sur la dépendance où la question des aidants a été l'un des axes forts des interventions", mais elle n'indique aucune piste sur les suites possibles.
En attendant, les ministères sociaux mettent en ligne - outre un site dédié à la journée qui doit ouvrir à la fin du mois d'août - un module de recueil des manifestations et des initiatives lancées à cette occasion. Le contenu des rubriques renvoie toutefois beaucoup plus aux professionnels de l'action sociale - comme les associations d'aide à domicile - qu'aux aidants familiaux. Les manifestations et initiatives ainsi recensées seront mises en ligne sur le site dédié à la journée du 6 octobre.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle