Salon des maires - Onze collectivités récompensées aux premiers trophées des villes "électromobiles"

L'Avere-France, association professionnelle pour le développement du transport et de la mobilité électriques, a remis le 25 novembre au Salon des maires les premiers "Trophées des villes électromobiles" en présence de Jean-Louis Legrand, coordinateur interministériel "véhicules décarbonés", Louis Nègre, sénateur-maire de Cagnes-sur-Mer, chargé par le gouvernement du livre vert sur les infrastructures de charge et de Christian Estrosi, ancien ministre de l'Industrie et maire de Nice. Onze villes et communautés d'agglomération, classées en cinq catégories selon leur population, ont été récompensées pour leurs actions ou projets concrets en faveur de la mobilité électrique.
Quatre critères étaient notamment pris en compte : politiques et dispositifs d'incitation à l'acquisition et à l'utilisation de véhicules électriques (places dédiées à ces véhicules, bornes de charge, dispositif de stationnement gratuit ou à tarif préférentiel), nombre de véhicules électriques utilisés dans les flottes des collectivités et pour les transports en commun, initiatives, organisations ou projets favorisant la mobilité électrique (dispositifs d'autopartage, plateformes de livraison de marchandises, etc.), communication (événements, expositions…).
Pertuis (84) a été récompensée dans la catégorie des collectivités de 10.000 à 20.000 habitants, Cagnes-sur-Mer, Gap et Grasse dans celle des collectivités de 20.000 à 50.000 habitants, Bourges dans celle des collectivités de 50.000 à 100.000 habitants, la communauté d'agglomération du Grand Angoulême, la communauté d'agglomération de La Rochelle et Orléans dans celle des collectivités de 100.000 à 200.000 habitants, et enfin la communauté urbaine de Nice-Côte d'Azur, la communauté d'agglomération de Rennes Métropole et la communauté urbaine de Strasbourg dans celle des collectivités de plus de 200.000 habitants. La Rochelle, cité pionnière en matière de mobilité électrique, a en outre reçu un trophée d'honneur pour récompenser les actions qu'elle mène depuis quinze ans dans ce domaine.
Pour cette première édition, le jury a examiné les dossiers de 35 collectivités. Il en ressort que plus de 90% d'entre elles ont entrepris une réflexion pour limiter les nuisances environnementales liées au transport et disposent d'un plan d'action concret en termes de mobilité, inscrit ou non dans le cadre d'un plan de déplacements urbains (PDU). 60% ont mis au point ou sont en train d'échafauder une politique de réglementation et de diminution du trafic automobile. Mais beaucoup plus rares sont les collectivités ayant déjà déployé des actions concrètes sur le véhicule électrique. Parmi les candidates aux trophées, 31% ont mis en place un dispositif de stationnement gratuit ou à tarif préférentiel pour ces véhicules et 26% se sont dotées d'infrastructures de charge dédiées.
 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle