T.B. / Projets publics pour Localtis

Fonction publique - Pas plus de 5% de territoriaux parmi les agents publics les mieux payés

Fonction publique

En 2016, sur les 48.500 agents aux salaires les plus élevés - un salaire net mensuel d'au moins 6.410 euros (soit 1% des agents les mieux payés du secteur public) -, seuls un peu plus de 2.600 d'entre eux (soit 5%) étaient des agents territoriaux. Au nombre de 26.260, les personnels de direction et d'encadrement des hôpitaux, ainsi que les enseignants et praticiens hospitaliers composaient la majorité (54%) de ces hauts salaires, selon une étude de l'Insee.

Selon une étude de l'Insee, les agents territoriaux exerçant des responsabilités d'encadrement ou de direction étaient bien peu présents, en 2016, dans le 1% des agents publics les mieux rémunérés, c'est-à-dire ceux qui percevaient un salaire net mensuel d'au moins 6.410 euros. Sur ces 48.500 agents aux salaires les plus élevés, seulement un peu plus de 2.600 (soit 5%) étaient des agents des collectivités territoriales. Au nombre de 26.260, les personnels de direction et d'encadrement des hôpitaux, ainsi que les enseignants et praticiens hospitaliers composaient la majorité (54%) du 1% des agents les mieux payés du secteur public. Et ce alors que la fonction publique hospitalière ne rassemblait que 22% des effectifs de la fonction publique. Enfin, 19.640 agents occupant des postes à responsabilités de l'Etat représentaient 40% des emplois publics les mieux rémunérés.
Toujours selon l'étude rendue publique jeudi 21 février, ce 1% des agents publics les mieux rémunérés percevaient, en 2016, en moyenne 7.850 euros mensuels, soit 4 fois le salaire médian dans la fonction publique (1.980 euros). Ces agents étaient essentiellement des fonctionnaires (43%) et des agents au statut particulier (51%), parmi lesquels figurent notamment des médecins (praticiens hospitaliers et personnels hospitalo-universitaires). Les contractuels n'étaient que 7%, alors qu'ils constituaient 16% des agents de la fonction publique. Par ailleurs, la moitié des agents les mieux payés en 2016 avaient plus de 55 ans, alors que les agents de cette tranche d'âge représentaient 21% des effectifs d'agents publics. Autre donnée instructive : deux tiers de ces agents aux salaires les plus élevés étaient des hommes, tandis qu'un tiers étaient des femmes.
Selon l'Insee, les rémunérations sont "plus faibles" dans la fonction publique territoriale. Moins de 0,2 % des emplois des collectivités territoriales "ont une rémunération nette supérieure à 6.410 euros par mois." En outre, les écarts de salaire dans la territoriale sont plus réduits qu'ailleurs : dans ce secteur, le rapport entre le salaire du 1% d'agents les mieux payés et le salaire médian est de 2,7.
En comparaison avec leurs homologues du privé, les agents de la haute fonction publique gagnent 30% de moins. La tranche de 1 % de salariés les mieux rémunérés du secteur privé perçoivent, en effet, plus de 8.280 euros nets par mois (chiffre de 2015).
On notera que l'étude de l'Insee apporte une pierre aux souhaits de "transparence sur les rémunérations du secteur public" exprimés, en octobre dernier, par la commission d'enquête sénatoriale sur la haute fonction publique.

Haut de page