Plan de relance : le déploiement des crédits prévus pour les collectivités avance

10,5 milliards d'euros du plan de relance sont consacrés aux collectivités territoriales. Le bilan un an après le lancement du plan présenté par le gouvernement le 6 septembre 2021 fait état de plus de 500 projets retenus pour la réhabilitation de friches, ce qui permet d'éviter l'artificialisation d'une surface équivalente à 2.500 terrains de foot. 2,8 milliards d'euros de pertes de recettes ont déjà été compensées sur les 4,5 milliards d'euros annoncés. Et plus de 11.600 projets d'investissement portés par des collectivités seront financés.

Au total, 47 milliards d'euros issus du plan de relance gouvernemental sont déjà engagés, l'objectif étant de déployer 70 milliards d'euros d'ici la fin de l'année 2021. C'est ce que précise le dossier de Matignon sur France Relance, publié le 6 septembre 2021, qui fait le point sur la première année de déploiement du plan. Qu'en est-il des budgets spécifiquement prévus pour les collectivités territoriales ? Le gouvernement leur réserve 10,5 milliards d'euros sur les 100 milliards prévus.
2,5 milliards d'euros prévus pour le soutien exceptionnel aux investissements des collectivités vont permettre de financer plus de 11.600 projets : 2.000 établissements scolaires rénovés partout en France (écoles, collèges, lycées), 70 centres médicaux de proximité, 1.300 kilomètres d'infrastructures cyclables. Exemples : la rénovation de l'église de Menetou-Couture dans le Cher, qui compte 370 habitants ou la construction d'une maison de santé à Bosc-du-Theil, une commune rurale de l'Eure.
Le plan est aussi centré sur la préservation de l'attractivité du patrimoine et des territoires : 47 cathédrales, 15 monuments historiques, le château de Villers-Cotterêts et 52 monuments historiques appartenant en majorité (71%) aux collectivités sont rénovés dans le cadre du volet consacré à la culture.

1.365 hectares de friches réhabilités et dépollués

Le plan prévoit aussi une compensation des pertes de recettes occasionnées par la crise sanitaire. En 2020, l'État a déjà compensé 2,8 milliards d'euros de pertes de recettes des collectivités et de leurs autorités organisatrices de la mobilité (AOM). Les métropoles de Limoges et Châteauroux ont ainsi pu continuer à investir dans leurs transports en commun grâce à cette compensation. Au total, les pertes de recettes devraient être compensées à hauteur de 4,2 milliards d'euros d'ici la fin du déploiement du plan.
Enfin, France Relance consacre 3,5 milliards d'euros pour accompagner les projets spécifiques des collectivités locales. Ainsi, côté réhabilitation des friches, plus de 500 projets ont déjà été retenus, qui représentent 1.365 hectares de friches réhabilités et dépollués, évitant l'artificialisation "d'une surface équivalente à 2.500 terrains de foot" ! Ces projets vont générer 3 millions de mètres carrés de logements, dont près d'un tiers seront des logements sociaux, et 1,3 million de mètres carrés de surfaces économiques (bureaux, commerces, industrie…). "Des centaines de nouveaux projets seront sélectionnés d'ici la fin de l'année par les préfets de région", précise le document. Autres domaines pour lesquels le plan va aider à financer des projets de collectivités : l'amélioration de l'alimentation des cantines, l'accélération du plan très haut débit, le diagnostic de l'état des ponts, le développement de mobilités durables…

 

Téléchargements

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle