Une réalisation Banque des Territoires

Rénovation énergétique des bâtiments publics (écoles) à Besançon grâce au prêt GPI AmBRE

La ville de Besançon signe un prêt avec la Banque des Territoires pour réduire la consommation énergétique de ses écoles.

En bref

Frise chronologique

Chiffres clés

Prêt accordé par la Banque des Territoires
2,1 M€
Gain énergétique à l’issue des travaux
60 %

A retenir

Réduction de la consommation énergétique des écoles élémentaires

Des matériaux biosourcés pour rénover l’isolation durablement

Montage du projet

Intervention Banque des Territoires : Prêt GPI AmbRE sur 15 ans : 2 100 000 €

Zoom

La ville de Besançon bénéficie du programme 1000 écoles Cœur de Ville, développé par la Banque des Territoires dans le cadre du Plan de relance. Ce programme d’aide pour la rénovation énergétique  vise à accompagner l'adaptation au changement climatique des bâtiments scolaires (rénovations thermiques, création d'oasis / ilots de fraicheur avec moins d'asphalte, plus de jardins et plus de biodiversité, ... ).

Le plan de travaux de rénovation énergétique défini par la ville se déclinera, prioritairement, selon 2 grands types d'interventions sur les bâtiments, avec en fil conducteur, la transition environnementale :

  • Travaux de réhabilitation lourde (Interventions sur tous les corps d'états),
  • Travaux de performance énergétique (interventions principalement sur le clos couvert).

À Besançon, les travaux d'amélioration de performance énergétique des bâtiments scolaires existants permettront d'atteindre le niveau Effilogis Performance avec un gain énergétique attendu de 60% à terme.

De manière générale, les travaux incluront : 

  • La rénovation thermique des enveloppes des bâtiments, comprenant 
    • le remplacement des menuiseries existantes, 
    • la création d'un système de ventilation double-flux permettant de garantir une meilleure qualité de l'air intérieur tout en réduisant les pertes thermiques et le remplacement des luminaires.
  • Des panneaux photovoltaïques seront installés dans la mesure du possible. 
  • Les solutions avec matériaux biosourcés et/ou géo-sourcés seront privilégiées.

Ces rénovations s'inscriront dans une démarche d'exemplarité environnementale. Une attention particulière est ainsi portée sur l'impact carbone des opérations. 

Dans le cadre de cet accompagnement, la ville de Besançon bénéficie d’un prêt GPI AmbRE d’une valeur de 2 100 000 €.
 

Une réalisation de la Direction Régionale de Bourgogne-Franche-Comté

Contacter votre direction régionale