Localtis

Signature du premier contrat de transition écologique de montagne

Publié le
par
Anne Lenormand / Localtis
dans

Environnement

Développement économique

France

Hautes-Alpes

Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique, a signé ce 25 avril le contrat de transition écologique (CTE) du pôle d’équilibre territorial rural (PETR) du Briançonnais, des Écrins, du Guillestrois et du Queyras. Il s'agit du premier contrat de ce type conclu avec un territoire de montagne.

Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a signé, ce 25 avril, en présence de l’ensemble des partenaires engagés sur ce territoire, le contrat de transition écologique (CTE) du pôle d’équilibre territorial rural (PETR) du Briançonnais, des Écrins, du Guillestrois et du Queyras. Ce territoire, qui a rejoint la phase expérimentale du dispositif en septembre 2018, est le sixième à ce jour à avoir signé un CTE et le premier territoire de montagne à s'être engagé dans la démarche. Disposant d'un fort potentiel touristique - il compte plusieurs stations de ski - , il est aujourd'hui confronté aux défis de l'adaptation au changement climatique et compte développer plusieurs projets autour de l'économie circulaire.
Le contrat a été signé entre l’État, le PETR, le département des Hautes-Alpes, l’Ademe, et la Caisse des Dépôts - Banque des Territoires. Pour son premier volet, les partenaires s'engagent sur un programme de 13 actions, pour un montant de 5,8 millions d'euros, à 86 % d’origine privée. Les principales actions portent sur la mise en place d’un pôle d’économie circulaire local alimentaire (création d’emplois de réinsertion et de travailleurs handicapés pour le maraîchage, collecte à cheval des déchets alimentaires des restaurants et cantines de Briançon pour alimenter un site de compostage et la méthanisation d’une partie des déchets pour le chauffage de serres agricoles, création d’une légumerie et d’une conserverie), la mise en place d’une plateforme de tri et de déchetteries à destination des professionnels par un porteur privé, la mise en place d’un programme de production d’électricité renouvelable pour la station de ski de Serre-Chevalier, et l’amélioration de l’autonomie énergétique des refuges des Hautes-Alpes.
Les CTE seront pleinement déployés le 2 juillet prochain, après 18 mois d'expérimentation. Un nouvel appel à candidatures via une plateforme dédiée a été lancé jusqu'au 27 mai pour sélectionner une deuxième promotion de CTE. Les lauréats seront également annoncés le 2 juillet.

Haut de page