Transports - Trajets domicile-travail : la voiture toujours largement en tête, sauf en Ile-de-France

Quelque 63% des Français utilisent leur voiture personnelle pour se rendre au travail, contre 18% qui ont recours aux transports en commun, selon une étude publiée le 6 juillet. Réalisée par l'institut Icma* pour le groupe d'intérim Randstad, cette enquête montre en outre qu'au niveau national 9% des personnes vont travailler à pied, 4% en deux-roues et seulement 2% en faisant du covoiturage. Quatre pour cent n'effectuent pas de déplacement, notamment parce qu'elles télétravaillent. Tous moyens de transport confondus, les Français mettent en moyenne 26 minutes pour se rendre au travail. Ceux qui y vont à pied mettent 14 minutes, les utilisateurs de deux-roues 19 minutes et les automobilistes 23 minutes. Les temps de trajet les plus longs sont ceux effectués en transports en commun (44 minutes).
Ces moyennes nationales recouvrent bien entendu de fortes disparités. Ainsi, en Ile-de-France, une majorité relative de salariés se rend au travail par les transports en commun (47%) - contre 10% en Picardie ou 3% en Basse-Normandie -, tandis que 36% utilisent leur voiture personnelle. La région Poitou-Charentes est celle où l'on recourt le plus à sa voiture pour aller travailler (80%), devant le Limousin (78%) et la Champagne-Ardenne (77%). Les salariés auvergnats sont les champions de la marche (15%), suivis de près par les Picards et les Bas-Normands (13%). Les habitants de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur sont les plus adeptes du deux-roues (7%), juste devant ceux de Languedoc-Roussillon et d'Alsace. C'est par ailleurs en Languedoc-Roussillon que l'on "covoiture" plus volontiers (5% contre 4% en Lorraine et en Bretagne).
L'étude met aussi en évidence le fait que "plus les personnes sont diplômées, plus elles utilisent les transports en commun et moins elles utilisent la voiture". "Ce résultat trouve son explication dans la part importante de cadres qui exercent leurs fonctions dans de grandes métropoles, et qui utilisent donc massivement les transports en commun pour se déplacer", commente Randstad.


Anne Lenormand


*Enquête réalisée en ligne entre octobre et décembre 2014 auprès d'un échantillon représentatif de 9.000 Français actifs ou potentiellement actifs âgés de 18 à 65 ans.
 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle