Personnes âgées - Trente-quatre villes distinguées par l'attribution du label "Bien vieillir"

Mis en place le 15 juillet dernier, au terme de deux ans et demi d'une très lente maturation (voir notre article ci-contre du 16 juillet 2009), le label "Bien vieillir - Vivre ensemble" est enfin entré dans le concret. Le 2 février 2010, Roselyne Bachelot-Narquin, la ministre de la Santé, et Nora Berra, secrétaire d'Etat chargée des Aînés, ont en effet remis cette distinction à 34 villes, avec le concours de l'Association des maires de France et de l'association parlementaire "Vieillir ensemble". Ce label distingue des villes qui s'engagent dans un plan d'action sur trois ans - précédé d'une phase d'audit approfondi et suivi d'une évaluation - "pour répondre aux enjeux liés à la place des aînés dans les villes et créer des structures adaptées dans les domaines des transports, de l'habitat, de l'urbanisme, du logement, des prestations de services et du renforcement du lien social".

Les 34 villes distinguées (33 en métropole et une outre-mer) présentent une grande diversité. Figurent ainsi sur la liste des métropoles régionales comme Marseille, Rennes, Tours, Nice, Le Havre ou Metz, des villes moyennes comme Versailles, Cherbourg, Troyes ou Sète, aussi bien que de petites communes comme Canohes (Pyrénées-Orientales, 4.800 habitants), Bey (Saône-et-Loire, 750 habitants), Quatzenheim (Bas-Rhin, 710 habitants) ou Fournels (Lozère, 350 habitants). Le dossier de présentation retrace une action innovante mise en oeuvre par chacune des collectivités lauréates. Si ces actions sont antérieures à l'attribution du label et à l'élaboration du plan d'action triennal, elles reflètent bien la diversité des secteurs concernés, des initiatives et des approches.

Parmi les thèmes récurrents figurent ainsi le lien intergénérationnel (comme la dictée intergénérationnelle de Saint-Etienne de Saint-Geoirs ou la soirée discothèque intergénérationnelle de Troyes), les activités d'entretien physique (telle l'initiation sportive senior de Tours) ou la mobilité (à l'image du cyclopousse de Villeurbanne). Autres valeurs sûres : le travail sur la mémoire au sens personnel ou collectif (comme l'atelier d'écriture de Canejan ou l'opération Mémoire du village à Quatzenheim) et le logement (à l'image des logements locatifs sociaux communaux adaptés de Bey).

La palme de l'originalité devrait toutefois revenir à la ville de Versailles, dont le centre communal d'action sociale a engagé des collaborateurs... canins. Des Jack Russel (petits chiens de terrier) rendent en effet régulièrement visite - avec un accompagnateur - à des personnes âgées dépendantes et isolées à leur domicile, stimulant ainsi les échanges et le travail de mémoire et incitant à la motricité.

 

 

Jean-Noël Escudié / PCA

 

Les 34 villes lauréates
Ile-de-France : Breuillet (Essonne), Courbevoie (Hauts-de-Seine), Deuil-la-Barre (Val-d'Oise), Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), Sceaux (Hauts-de-Seine) et Versailles (Yvelines).
Autres régions : Bar-le-Duc (Meuse), Bey (Saône-et-Loire), Canejan (Gironde), Canohes (Pyrénées-Orientales), Carquefou (Loire-Atlantique), Cherbourg-Octeville (Manche), Clapiers (Hérault), Eybens (Isère), Fournels (Lozère), La Garde (Var), Le Havre (Seine-Maritime), Limonest (Rhône), Marseille (Bouches-du-Rhône), Metz (Moselle), Nice (Alpes-Maritimes), Quatzenheim (Bas-Rhin), Quimper (Finistère), Rennes (Ille-et-Vilaine), Rive de Gier (Loire), Rouvroy (Pas-de-Calais), Saint Etienne de Saint-Geoirs (Isère), Sète (Hérault), Tours (Indre-et-Loire), Troyes (Aube) et Villeurbanne (Rhône).
Outre-mer : Schoelcher (Martinique).

 

 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle