Environnement - 20.000 emplois verts créés, 400 territoires à énergie positive : Ségolène Royal dresse le bilan de son action depuis deux ans

En pleine relance du débat sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (lire notre article ci-contre), Ségolène Royal a dressé le 6 avril le bilan de ses deux ans à la tête du ministère de l'Environnement dans une communication en conseil des ministres, suivie d'une conférence de presse axées sur les emplois de la "croissance verte" et les territoires à énergie positive. La ministre, qui est aussi chargée des relations internationales sur le climat depuis le dernier remaniement gouvernemental, estime à 20.000 le nombre d'emplois "verts" créés ou sauvegardés depuis 2014 et la loi Transition énergétique, dont "deux tiers des décrets" ont été publiés ou transmis au Conseil d'Etat, devrait permettre, avec les actions qui l'accompagnent, la création de "plus de 100.000 emplois verts en trois ans". "L'emploi a progressé de 9% dans le secteur de la rénovation énergétique du bâtiment, a-t-elle détaillé. Le crédit d'impôt transition énergétique (Cite) et la TVA réduite à 5,5% sur les travaux de rénovation énergétique sont salués par les professionnels du bâtiment." "Dans le secteur de la fabrication et de la pose des fenêtres, 8.000 emplois ont ainsi été préservés ou créés en 2015, a-t-elle poursuivi. En 2016, le cumul du Cite et de l'éco-prêt à taux zéro permettra d'amplifier cette dynamique."

Les créations d'emplois en hausse

La ministre a aussi vanté la création d'emplois dans le secteur des énergies renouvelables (+13% entre 2012 et 2015). Les trois appels d'offres lancés depuis 2014 dans la filière photovoltaïque devraient générer "1 milliard d'euros d'investissements et plus de 5.000 emplois", a-t-elle souligné. Pour créer des emplois, elle mise aussi sur l'appel d'offres sur trois ans dédié à la méthanisation et au bois-énergie qui a été lancé le 8 février dernier. Ce dispositif s'ajoute au "plan 1.500 méthaniseurs" et à l'appel à projets "Dynamic bois" qui mobilise 35 millions d'euros pour soutenir les entreprises productrices de biomasse locale.
Plus de 2.000 emplois ont été créés dans la filière éolienne en 2014. Deux appels d'offres concernant l'éolien en mer posé ont été lancés pour une capacité totale de 3.000 MW tandis qu'un troisième appel d'offres au large de Dunkerque vient d'être annoncé. "Le soutien aux filières des énergies renouvelables se traduit aussi par l'émergence d'innovations de rupture comme la route solaire pour laquelle 5 millions d'euros ont été débloqués", a encore indiqué la ministre.
"Le secteur des véhicules propres (électriques et hybrides) a multiplié par trois ses effectifs entre 2012 et 2015, a-t-elle poursuivi. Les ventes de voitures électriques enregistrent une croissance constante avec une accélération de 64% en 2015. Avec 4.000 nouvelles immatriculations depuis début 2016, la France est devenue le premier marché européen." Selon elle, la filière a "largement" bénéficié de la mise en place de la prime à la conversion, cumulable avec le bonus écologique et ouvrant droit à une aide de 10.000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique en remplacement d'un diesel de plus de dix ans.

Le "prêt vert" prolongé jusqu'à fin 2017

Ségolène Royal a aussi passé en revue les financements de la transition énergétique. Parmi les neuf solutions de la "Nouvelle France industrielle", le plan mis en place avec le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, trois ciblent précisément les filières de croissance verte avec un important potentiel de créations d'emplois : 25.000 dans le secteur des déchets et de la chimie verte, et 25.000 dans les secteurs de la mobilité écologique et du stockage de l'énergie. En un an, la Banque publique d'investissement (BPI) a attribué 128 millions d'euros de "prêts verts" à des petites et moyennes entreprises pour des projets industriels pour la transition écologique et énergétique. Ce prêt vert sera prolongé jusqu'à fin 2017 et étendu au secteur des services, a annoncé la ministre. Dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (PIA), le programme "Véhicules et transports du futur" a permis de soutenir 202 projets pour 643,7 millions d'euros d'aides financières et le programme "Démonstrateurs de la transition énergétique
et écologique" 147 projets pour 970,2 millions d'euros d'aides financières. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a aussi permis de soutenir "plusieurs dizaine de milliers de projets depuis 2014", a souligné Ségolène Royal. "Depuis 2014, plus d'un milliard d'euros de soutiens issus directement du budget de l'agence a été accordé à plus de 15.000 opérations, a détaillé la ministre. Le 'fonds chaleur' a permis de soutenir plus de 700 projets de réseaux de chaleur et chaufferies renouvelables pour 400 millions d'euros. Le 'fonds déchets' a mobilisé plus de 350 millions d'euros d'aides aux entreprises et aux collectivités. Enfin, 500 millions d'euros du Programme d'investissements d'avenir ont soutenu 160 projets innovants pour un total de plus de 800 millions d'euros d'investissements."

400 territoires à énergie positive

Ségolène Royal a aussi mis en avant le "doublement des territoires à énergie positive pour la croissance verte". Créés par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, ils ont pour objectif de produire plus d'énergie qu'ils n'en consomment, en lançant des travaux d'économies d'énergie et des chantiers de production d'énergies renouvelables, a-t-elle rappelé. En 2015, plus de 200 territoires ont été accompagnés. Aujourd'hui, 400 territoires sont labellisés et bénéficient du soutien du fonds de financement de la transition énergétique à hauteur de 500 millions d'euros, pour plus de 850 millions d'euros de travaux générés au total. Selon la communication de Ségolène Royal en conseil des ministres, "grâce aux travaux engagés pour la rénovation énergétique de 350 bâtiments publics, comme pour la modernisation de l'éclairage public (115.000 ampoules remplacées), 180.000 tonnes de CO2 ont pu être évitées annuellement, soit l'équivalent de la consommation annuelle de plus de 70.000 voitures."

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle