Culture - Elargissement des horaires d'ouverture de bibliothèques : encore une mission

Fleur Pellerin vient de confier à la sénatrice Sylvie Robert une mission sur l'adaptation des horaires des bibliothèques municipales afin de mieux correspondre aux temps des lecteurs... Ou l'éternel retour de la question de l'ouverture le soir et le week-end.

Le 8 décembre dernier, clôturant les Assises des bibliothèques à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris, Fleur Pellerin appelait les collectivités à "un effort collectif en faveur de l'extension des horaires d'ouverture des bibliothèques, afin de mieux les articuler avec le rythme de vie de nos concitoyens" (voir notre article ci-contre du 9 décembre 2014). Cet appel ne semble guère avoir été entendu, au point que la ministre de la Culture engage aujourd'hui une nouvelle étape en annonçant le 30 mars, à l'occasion de la célébration du 20e anniversaire de la Bibliothèque nationale de France, le lancement d'une mission sur l'adaptation des horaires des bibliothèques.

Une ouverture de 14 à 32 heures par semaine

Cette mission est confiée à Sylvie Robert, sénatrice (socialiste) d'Ille-et-Vilaine et secrétaire de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat. Le communiqué de la ministre de la Culture rappelle que "les bibliothèques municipales ouvrent aujourd'hui en moyenne 14 heures par semaine, et 32 heures dans les communes de plus de 40.000 habitants". Il évoque aussi le rôle central des bibliothèques, "piliers de notre démocratie, pour l'accès de tous à la connaissance et à la culture". Avec 15 millions d'utilisateurs et 16.000 points de lecture répartis sur l'ensemble du pays, les bibliothèques sont ainsi "le premier réseau culturel dans les territoires et l'un des premiers services publics de proximité" (voir notre article ci-contre du 23 mars 2015).
Pour renforcer encore ce rôle, Fleur Pellerin estime que "l'une des conditions du succès des bibliothèques passe par leur ouverture, autant que possible, lorsque les utilisateurs, les lecteurs, peuvent y accéder : lors de la pause méridienne par exemple, le soir, ou encore le week-end". Ceci doit notamment leur permettre de toucher un public plus large.

Une consultation des élus locaux

Dans le cadre de sa mission, Sylvie Robert "devra, en s'appuyant sur une consultation des élus locaux en charge des bibliothèques, des agents et de leurs représentants, identifier les expériences réussies et faire des propositions concrètes d'adaptation des horaires d'ouverture, en tenant compte des besoins et des contraintes des situations locales et des questions liées à l'organisation du travail". Les conclusions de la mission devront être remises en juillet prochain.
Cette nouvelle démarche relance la question récurrente de l'extension des horaires des bibliothèques. D'un côté, l'Etat pousse régulièrement à un élargissement de ces horaires (voir nos articles ci-contre). De l'autre - et malgré quelques initiatives -, les collectivités ont tendance à traîner les pieds, peu pressées d'affronter les syndicats sur la question de l'ouverture le soir ou le week-end et inquiètes du coût inévitable en période de rigueur budgétaire.
Pour tenter de les rassurer, la mission confiée à Sylvie Robert évoque des propositions "pour accompagner et soutenir les collectivités dans leurs démarches". Fleur Pellerin avait toutefois déjà évoqué cette hypothèse d'une aide de l'Etat dans son appel à un "effort collectif" de décembre dernier. Mais il s'agissait alors de la création d'une "cellule d'expertise" pour appuyer les élus locaux dans leur démarche d'élargissement et d'un éventuel fléchage d'une partie du concours particulier de l'Etat en faveur des investissements des bibliothèques vers des projets d'extension d'horaires. Une proposition qui n'avait manifestement pas suffi à convaincre les collectivités.
 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle