Localtis

Education - La rentrée des classes 2017 se fera "en musique"

"Nous souhaitons faire de cette rentrée scolaire un moment de partage et de cohésion. Elle sera donc placée sous le signe de la musique en invitant des musiciens à jouer lors de la rentrée." Dans un communiqué du 26 juin, Jean-Michel Blanquer et Françoise Nyssen, le ministre de l'Education nationale et la ministre de la Culture, invitent les écoles, collèges et lycées à "accueillir, dès septembre prochain, leurs nouveaux élèves en musique". Les établissements devront pour cela s'appuyer sur les associations et conservatoires locaux et, plus largement, sur tous les musiciens volontaires - élèves, parents, professeurs, chorales et orchestres... 

Une dynamique d'encouragement des pratiques musicales scolaires et périscolaires

Avec cette "rentrée en musique", les deux ministres entendent donner le la à une dynamique d'encouragement des "pratiques musicales scolaires et périscolaires (…) tout au long de l’année et pour les années suivante". Cela pour favoriser le "plaisir d’apprendre" et le "lien" entre les élèves. "L’éducation artistique et culturelle est une priorité du quinquennat", rappellent les deux ministères, alors qu'une récente circulaire vise à renforcer les liens entre les écoles, les collectivités et les structures d'éducation artistique et culturelle du territoire (voir notre article du 8 juin 2017).  

"Lire, écrire, compter, respecter autrui"

Ce même lundi 26 juin, Jean-Michel Blanquer a également lancé l'opération "Un livre pour les vacances", avec Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, à l'école Paul Claudel de Tourcoing (notre photo). Une opération "expérimentée, cette année, dans toutes les classes de CM2 dans les académies d’Aix-Marseille, Nantes et Lille". Les futurs collégiens concernés sont invités à lire pendant l'été un recueil de Fables de La Fontaine et les professeurs de CM2 et de 6eme priés de participer à l'initiative. Cette dernière "s’inscrit dans un projet global et cohérent en faveur de la lecture qui se déploiera au cours de l’année 2017-2018 afin de contribuer à la maîtrise des fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) par 100 % des élèves", selon le communiqué du ministère.
La lecture et la musique replacées au coeur de l'éducation : voilà une nouvelle qui aura de quoi réjouir nombre d'associations, dont Lire et faire lire et Passeurs d'arts (voir notre encadré). Ces dernières, aux côtés de 13 autres associations, demandaient le 20 juin dernier aux pouvoirs publics de les aider à déployer plus largement leurs actions éducatives et culturelles en faveur des jeunes (voir notre article du 21 juin 2017).

Passeurs d'arts
Présente en Bretagne, en Ile-de-France, à la Réunion, en Martinique et en Guadeloupe, l'association Passeurs d'arts veut rendre la pratique musicale au sein d'orchestres symphoniques et de choeurs accessible à des enfants de familles modestes ou en situation de handicap. "Nous nous soucions de faire reculer l'échec scolaire et les comportements agressifs", peut-on lire sur le site de l'association qui s'inspire de la démarche El Sistema qui toucherait quelque 600.000 enfants au Venezuela.  

 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page