Les classements des hébergements touristiques et des offices de tourisme prolongés jusqu'au 1er mai 2021

Même si la saison d'été se révèle finalement moins mauvaise que redouté, la pandémie de Covid-19 a très fortement perturbé l'activité touristique. Un décret du 18 août 2020 en tire les conséquences en prolongeant jusqu'au 1er mai 2021 les classements "qui devaient cesser de produire leurs effets entre le 12 mars 2020 et le 30 avril 2021". Cette prorogation exceptionnelle était demandée par Atout France, en charge de la gestion des classements touristiques, et par la Commission de l'hébergement touristique marchand, présidée par Jean-Virgile Crance, président du Groupement national des chaînes hôtelières (GNC-Umih) et par ailleurs premier adjoint au maire de Saint-Malo.

La prorogation instaurée par le décret du 18 août concerne deux catégories de classements. D'une part, les offices de tourisme, dont les modalités de classement ont été récemment simplifiées (voir nos articles ci-dessous des 11 mars et 26 avril 2019). D'autre part, le classement des structures d'hébergement touristique : terrains de camping, résidences de tourisme, parcs résidentiels de loisirs, meublés de tourisme et villages de vacances. A noter : le décret ne couvre pas les hôtels dont le classement cesse ses effets entre le 12 mars 2020 et le 30 avril 2021. Ils feront en effet l'objet d'un décret spécifique, avec des effets similaires, qui devrait être publié au Journal officiel dans les prochains jours.

En pratique, les structures d'hébergement touristique – et très bientôt les hôtels – sont dispensés de la démarche de renouvellement de leur classement jusqu'à nouvel ordre. Atout France précise sur son site qu'"ils seront contactés en temps utile". L'organisme chargé des classements rappelle néanmoins que les structures d'hébergement conservent la possibilité, si elles le souhaitent, de procéder aux démarches de renouvellement de leur classement et peuvent contacter à cette fin un des organismes accrédités par le Cofrac (Comité français d'accréditation), en vue d'une inspection de classement.

 
Références : décret n°2020-1070 du 18 août 2020 relatif à la prorogation du classement pour les terrains de camping, les résidences de tourisme, les parcs résidentiels de loisirs, les meublés de tourisme, les villages et maisons familiales de vacances et les offices du tourisme (Journal officiel du 20 août 2020).
 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle