Education - Mixité sociale dans les collèges : la plupart des 25 territoires pilotes seraient opérationnels à la rentrée

Najat Vallaud-Belkacem a présenté, en Conseil des ministres du 16 mars, une communication sur la démarche sur la mixité sociale au collège initiée par son ministère en novembre dernier (voir notre article du 10 novembre 2015) à partir de l'engagement volontaire de 21 départements (voir notre encadré ci-dessous) à l'intérieur desquels ont été identifiés 25 territoires. La ministre de l'Education nationale estime que la majorité des territoires pilotes devrait voir des solutions opérationnelles mises en œuvre dès la prochaine rentrée.
Les 25 territoires ont été identifiés "sur la base d'outils de diagnostic de la ségrégation sociale mis à disposition des collectivités par les services académiques". Dès lors, "sur chaque territoire, les collectivités locales et l'Education nationale élaborent des solutions spécifiques (...) en associant l'ensemble de la communauté éducative, notamment les parents d'élèves".
Deux grands types de solutions sont actuellement privilégiées. Beaucoup de territoires ont ainsi engagé un travail sur la sectorisation pouvant aller jusqu'à la création de secteurs multicollèges (ainsi que le permet la loi pour la Refondation de l'école, son décret d'application du 15 juillet 2014 et la circulaire du 9 janvier 2015, voir nos articles ci-contre), impliquant d' "intégrer à la réflexion les établissements du privé" ainsi que le vademecum élaboré par le ministère. Deuxième solution privilégiée : l'amélioration de l'attractivité des établissements par la carte des formations. Les autres solutions envisagées - mettre en réseau ou fusionner des établissements ; fermer et ouvrir des établissements - ont moins de succès.
"La singularité de la démarche repose dans le fait qu'elle émane des acteurs et des besoins des territoires, le ministère donnant l'impulsion et le soutien nécessaires aux initiatives locales", a rappelé Najat-Vallaud Belkacem, précisant que cette démarche s'inscrit de manière "complémentaire des autres politiques ministérielles engagées en faveur de la mixité sociale, qu'il s'agisse du renforcement des dispositions favorisant une meilleure répartition du logement social, de la nouvelle géographie prioritaire de la politique de la ville ou de la refonte de l'éducation prioritaire".

Valérie Liquet

La liste des 21 départements pilotes

Dix-sept départements pilotes avaient été annoncés en novembre, lors du lancement de la démarche sur la mixité sociale au collège initiée par le ministère de l'Education nationale. Il s'agissait des départements suivants : Doubs, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Seine-Saint-Denis, Haute-Savoie, Loire, Hérault, Meurthe-et-Moselle, Maine-et-Loire, Eure-et-Loir, Indre-et-Loire, Paris, Charente-Maritime, Ille-et-Vilaine, Bas-Rhin, Tarn et Haute-Garonne. Quatre autres se sont ajoutés depuis : la Vienne, le Gard, la Haute-Vienne et la Loire-Atlantique.
La liste des 25 territoires n'est quant à elle pas encore connue.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle