Tourisme / Economie - Montagne : la saison d'hiver s'annonce sous de bons auspices

Atout France, l'Association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM) et France Montagnes publient les premières tendances touristiques pour les fêtes de fin d'année et la saison d'hiver 2014-2015. Ces chiffres s'appuient sur les données recueillies par l'Observatoire national des stations de montagne de l'ANMSM auprès de 20 stations, représentant 333.090 lits touristiques.

Plus de 70% de réservations pour les vacances de Noël

L'ambiance est résolument à l'optimisme, puisque les premiers taux de réservation pour les vacances de Noël dépassent les 70%. Selon les trois organisations, dans leur communiqué commun du 1er décembre, ces taux "devraient encore s'améliorer avec une accélération des prises de décisions, grâce au froid et aux chutes de neige à venir". Une nouvelle vague de l'enquête, à la mi-décembre, devrait d'ailleurs le confirmer.
Ce taux moyen de 70% à trois semaines des vacances de Noël "est jugé satisfaisant pour l'ensemble des stations, notamment pour celles de haute altitude". Il recouvre cependant des écarts non négligeables, puisque ce taux va de 68% à 83%, en fonction des capacités et de l'altitude des stations. La semaine la plus plébiscitée par les vacanciers est celle du jour de l'An, avec un taux de réservation qui grimpe à 75% à ce jour.
Les prévisions sur les saisons touristiques - hiver comme été - ne seraient pas ce qu'elles sont sans le rituel bémol des professionnels. Selon le communiqué commun, "ces bons résultats sont [en effet] en deçà de l'excellente saison 2013-2014 avec un recul des réservations de l'ordre de 6% pour l'ensemble des hébergeurs".
Pour Charles-Ange Ginésy - président de l'ANMSM, maire de Péone-Valberg et député (UMP) des Alpes-Maritimes -, "cette baisse découle de trois raisons. La première est relative à la douceur de cet automne [...]. La seconde concerne la morosité économique actuelle, qui fait que nos concitoyens ont plus de difficultés à partir s'évader en montagne. Enfin, le mode de réservation a fortement évolué ces dernières années avec des achats sur internet qui se font de plus en plus souvent, ce qui engendre des réservations plus tardives". Le président de l'ANMSM reste toutefois "optimiste pour cette saison qui s'ouvre".

Une suite de la saison plutôt positive

Il est vrai que les réservations plus éloignées semblent également plaider pour cette vision plutôt positive. Ainsi, pour la "période inter-vacances n°1" - autrement dit entre le début de l'année et les vacances de février -, le niveau actuel de réservation est jugé "assez satisfaisant", même s'il varie selon les caractéristiques des stations. Pour l'instant, la meilleure période est celle de la cinquième semaine (du 31 janvier au 7 février 2015), qui affiche les taux les plus élevés, grâce aux vacances scolaires allemandes, polonaises, tchèques et suisses.
Pour les vacances d'hiver - autrement dit celles de février - les taux prévisionnels de réservation s'échelonnent de 49% à 80% selon les stations. Dans ce créneau, la meilleure semaine est celle du 14 au 21 février, qui voit se chevaucher les vacances scolaires des zones A et C.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle