Communication publique - Prix de la presse territoriale 2014 : l'habitant nouvelle star

Le palmarès de la 16e édition du Prix de la presse territoriale porte à croire qu'il est bel et bien fini le temps où les communicants avaient pour consigne de placer une photo de leur maire ou de leur président de conseil général toutes les 3 pages. Aujourd'hui, c'est l'habitant qui est partout. Même à la rédaction !

Selon Cap'Com, organisateur des Rencontres nationales de la presse territoriale qui se sont tenues jeudi 26 juin, la grande tendance de l'année est la place prise par les habitants dans l'univers de la presse territoriale. "Les journaux deviennent plus participatifs - avec des nuances cela va sans dire. On interroge, on met en scène les habitants. Ils vont jusqu'à devenir des personnages de Une à l'instar des mannequins sur les couvertures de magazines féminins. Au contraire les élus s'effacent, ma trombine partout n'est plus de mise", observe-t-on dans ce réseau de professionnels de la communication publique et territoriale.
Le Grand Prix 2014 de la presse territoriale, décerné au magazine du conseil régional d'Ile-de-France, en est une belle illustration. "Ile-de-France" – c'est son nom - a retenu l'attention du jury par "son dispositif pluri-média mais aussi par sa ligne éditoriale très prospective et donnant une large place aux contributions d'experts", relevant que "journalistes, citoyens engagés et associations sont régulièrement conviés à apporter leur regard d'expert au fil des pages".

Un portrait d'habitant systématiquement en Une

Neuf autres magazines ont été récompensés lors de la cérémonie, parmi 196 publications présentées cette année. La ville de l'Ile-Saint-Denis a reçu le prix de la catégorie des communes de moins de 15.000 habitants, pour le caractère "très frais, politique, citoyen et de convictions" de son journal "Notre île".
On quitte la région parisienne pour le bordelais avec la ville de Blanquefort qui a été récompensée dans la catégorie des communes de 15.000 à 50.000 habitants, pour son magazine "Equinoxes & Solstices" qui a fait le choix d'une composition graphique sur-mesure à chaque parution. Et "allie savamment esthétisme, originalité et accessibilité de l'information".
La ville de Saint-Denis de La Réunion a remporté le prix de la catégorie des communes de plus de 50.000 habitants, pour son journal "Ici Saint-Denis" dont les Unes arborent systématiquement un portrait d'habitant : "une mise en lumière qui contribue au renforcement du sentiment d'appartenance", que le jury a appréciée, ainsi que la rubrique pour enfants et la rubrique en créole qui "suscite l'attachement aux traditions".

Un poster détachable en page centrale

C'est la communauté d'agglomération Chambéry Métropole qui reçoit le prix de la catégorie intercommunalités pour "CM24" dont la ligne éditoriale a paru "logique et réfléchie". Le poster détachable en page centrale "qui s'appuie sur l'infographie et les illustrations pour faire le tour d'une question de fond avec pédagogie" a également plu au jury.
Dans la catégorie des conseils régionaux et généraux, le prix est attribué à celui des Pyrénées-Atlantiques pour le bimestriel "64", " ancré dans le territoire", avec ligne éditoriale qui donne la priorité aux reportages de terrain, et décrypte les politiques publiques "de manière pratique et pédagogique".
La ville de Rouen a raflé le prix de la catégorie des publications internes avec "Tout Public", défini comme "bulletin interne collaboratif" au sens où "son sommaire est co-construit chaque mois avec les 22 correspondants municipaux de la communication interne".
Le Prix des étudiants est allé à la ville de Lille pour "Lille Mag" dont le ton a été jugé "proche des habitants et chaleureux" avec ses titres "originaux et drôles", son graphisme "séduisant, cohérent et clair".
Il revient à la ville de Tarare le prix de la meilleure Une (photo) pour l'une des éditions du mensuel "Texto".
Enfin, le Cap'Com d'argent, qui récompense les publications thématiques, revient cette année à SyAGE, le syndicat pour l'assainissement et la gestion des eaux du bassin de l'Yerres, pour son magazine "L'eau" car il "présente les projets et l'actualité de la collectivité tout en apportant des contenus de fond sur les grands sujets liés à la ressource en eau".