Recrutement d’apprentis : un décret valide le prolongement des aides jusqu’à fin juin 2022

Le décret du 10 novembre 2021 publié le 11 novembre, passé inaperçu du fait du jour férié, acte la prolongation jusqu'au 30 juin 2022 du montant dérogatoire accordé au titre de l'aide unique aux employeurs d'apprentis prévu pour faire à la crise sanitaire, ainsi que l'aide exceptionnelle versée aux employeurs d'apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation. Cette prolongation de six mois avait été annoncée par le Premier ministre le 6 septembre. Pour rappel, les employeurs peuvent percevoir 5.000 euros pour l’embauche d’un apprenti de moins de 18 ans et 8.000 euros pour celle d’un apprenti d’au moins 18 ans, la première année du contrat. Dans l’un et l’autre cas, sont concernés les contrats conclus entre le 1er mars 2021 et le 30 juin 2022.
Il précise également que la nouvelle année de référence à laquelle sera apprécié l'engagement des entreprises d'au moins 250 salariés pour les aides accordées au titre des contrats d'apprentissage et des contrats de professionnalisation conclus à compter du 1er janvier 2022, a été fixée au 31 décembre 2023.