Tourisme - Congrès : une bonne année 2015 pour Paris et une charte pour aller plus loin

Alors que le tourisme parisien reste morose après les attentats de 2015, dont le souvenir a été relancé par ceux de Bruxelles, l'Office du tourisme et des congrès de Paris publie une étude sur l'activité des congrès de 2015. Surprise : les chiffres sont très satisfaisants, avec 1.004 congrès recensés dans la capitale l'an dernier, soit une progression de 2,9% sur un an.
Si le nombre de manifestations ne retrouve pas tout à fait son niveau de 2012 (1.013 congrès, voir notre article ci-contre du 30 avril 2013) après le creux de 2014, l'essentiel des bons résultats se situe ailleurs.

1,19 milliard d'euros de retombées économiques

Paris a ainsi accueilli 52 premières éditions de congrès, ce qui témoigne d'un maintien de l'attractivité de la capitale. Prudence toutefois : les congrès - notamment les plus importants - sont souvent programmés plusieurs années à l'avance. Mais surtout, le nombre de congressistes s'est élevé, l'an dernier, à 761.435, soit une progression spectaculaire de 9,6% par rapport à 2014. Le nombre moyen de participants est en hausse de 7%, passant de 706 en 2014 à 758 l'an dernier. La durée moyenne des congrès parisiens s'affiche également à la hausse, avec 2,3 jours contre 2 jours en 2014.
Autre signal positif : la forte hausse du nombre de congrès à rotation mondiale (qui se tiennent chaque année dans un pays différent), qui atteignent le nombre de 154, tandis que celui des congressistes fait un bond de 63,5% pour atteindre 103.214. La capitale a notamment accueilli 18 congrès de plus de 5.000 participants, soit quatre de plus qu'en 2014.
Enfin, les retombées économiques sont, elles aussi, orientées à la hausse. Elles atteignent en effet 1,19 milliard d'euros, soit +7,5% sur un an. Elles se répartissent en 24% de dépenses directes (liées à l'organisation du congrès) et 76% de dépenses indirectes (liées au séjour des congressistes). Sur ce point, la dépense moyenne est de 212 euros par jour pour un congressiste français et de 344 euros pour son homologue étranger. Comme l'explique l'étude, "ces derniers sont donc stratégiques pour le marché des congrès parisiens et comptent pour 63% des dépenses totales en 2015".
Selon l'Icca (International Congress and Convention Association) - qui comptabilise les congrès sur une base beaucoup plus restrictive - Paris conserve la première marche du podium mondial (chiffres 2014, ceux de 2015 n'étant pas encore connus). Avec 218 congrès, la capitale se classe ainsi devant Vienne (200), Madrid (188), Barcelone (176), Londres (175), Singapour (148) et Pékin (114).

Rues pavoisées et messages de bienvenue

Forts de ces bons résultats, les acteurs du tourisme parisien n'entendent pas s'arrêter là. Le 12 mai, dans les salons de l'hôtel de ville, ils ont en effet signé une "Charte sur l'accueil des grands congrès". Objectif affiché : renforcer le potentiel d'attractivité de la capitale en faveur de l'activité des congrès. Parmi les signataires figurent notamment la ville de Paris, la chambre de commerce et d'industrie de Paris, l'office du tourisme et des congrès, l'Umih (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie), le Synhorcat (Syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs), l'Unimev (Union française des métiers de l'événement) et 17 grands groupes hôteliers.
Cette charte sans équivalent prévoit notamment la mise en place d'une tarification prévisible, des conditions fixes de vente et de libération des chambres, une procédure de gestion des contingents, ou encore des engagements de qualité. La charte vise les congrès de grande envergure - plus de mille participants - initiés par des organisations à but non lucratif : sociétés savantes, fédérations, associations professionnelles...
De son côté, la ville de Paris s'engage à proposer un dispositif personnalisé aux organisateurs : messages de bienvenue dans la capitale, pavoisement de certaines avenues, courriers de soutiens, réceptions dans les salons de l'hôtel de ville...

 

Téléchargements

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle