Tourisme - Paris regagne la première place pour les congrès internationaux

A défaut d'une reprise économique interne significative, Paris et la France profitent de la reprise mondiale sur au moins un point : le tourisme. Coup sur coup, deux annonces confortent les bons résultats de la capitale en ce domaine.
Tout d'abord, Paris a repris, l'an dernier, la première place des villes accueillant des congrès internationaux. Depuis 2005, la première marche du podium était occupée par Vienne (Paris ayant été premier ex æquo avec la capitale autrichienne en 2008). Selon ce classement annuel - établi par l'Icca (International Congress and Convention Association) et rendu public le 12 mai -, Paris a accueilli l'an dernier 204 manifestations internationales, devant Madrid (186), Vienne (182), Barcelone (179), Berlin (178) et Singapour (175).
Si on raisonne en termes de pays, les Etats-Unis ont accueilli le plus grand nombre de manifestations internationales (829), devant l'Allemagne (722), l'Espagne (562), la France (527) et le Royaume-Uni (525). Même si la France paye le déséquilibre entre Paris et le reste du pays, elle gagne néanmoins une place dans le classement en passant - de justesse - devant le Royaume-Uni.
Ces bons résultats de Paris et de la France interviennent dans un contexte de nette reprise de l'activité mondiale des congrès. L'Icca a en effet comptabilisé l'an dernier 11.685 événements internationaux récurrents (tournant entre au moins trois pays), soit 535 de plus qu'en 2012 (+4,8%).

Nouveau record de visiteurs pour la capitale

La seconde bonne nouvelle est plutôt une confirmation, puisqu'elle avait déjà été annoncée dans ses grandes lignes en mars dernier, après un début de polémique avec Londres (voir notre article ci-contre du 11 mars 2014). Lors d'une conférence de presse, le 13 mai, Jean-François Martin, l'adjoint au maire de Paris chargé du tourisme, a en effet indiqué que la fréquentation touristique de la capitale a battu, l'an dernier, un nouveau record en atteignant 29,3 millions de visiteurs.
Selon l'office du tourisme et des congrès de Paris, "cette croissance de la fréquentation touristique en 2013 a été tirée par les clientèles extra-européennes, issues de marchés lointains, fidèles comme les Etats-Unis, ou de marchés à fort potentiel de croissance à l'exemple de la Chine, de l'Australie ou encore du Moyen-Orient, marchés dont la croissance est supérieure à 15% en 2013". Les Américains occupent le premier rang avec 1,85 million de visiteurs (+15% en 2013), tandis que les Chinois progressent de 27% (532.200 arrivées hôtelières), les pays du Proche et Moyen-Orient de 21% (452.000 arrivées), les Australiens de 16% (277.000) et les Russes de 9% (375.000).
Les pays européens fournissent de gros contingents, mais progressent moins rapidement : +5,3% pour les Britanniques, +4,3% pour les Allemands, +2,8% pour les Belges... En revanche, les arrivées hôtelières de touristes français à Paris sont en recul de 8,6%, à 10,92 millions de visiteurs.

Perspectives favorables pour 2014

Les perspectives 2014 envisagent toujours une croissance à deux chiffres pour les Américains, les Chinois, les Russes, les pays du Proche et Moyen-Orient... Même les Japonais semblent revenir (-7,1% en 2013, mais +1% sur le début de 2014). Enfin, des pays européens fortement touchés par la crise sont également de retour. Les arrivées d'Italiens et d'Espagnols sur les deux premiers mois de 2014 sont ainsi en hausse de 15,8% et 12,1%. Conséquence : le week-end Pascal, qui marque le début de la saison touristique, a vu le taux d'occupation des hôtels dans Paris intra muros atteindre 83,4%, en hausse de 3,8 points.
Signe d'un net décalage économique, évoqué dans son communiqué par l'office du tourisme : "Ces premiers signaux augurent d'une année encore dynamisée par la fréquentation étrangère, car, seul bémol, la fréquentation française est orientée à la baisse avec -6,4 % d'arrivées hôtelières".

Jean-Noël Escudié / PCA
 

 

Téléchargements

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle