Localtis

Vacances apprenantes : une plateforme pour proposer des projets en éducation artistique et culturelle

Franck Riester a annoncé l'ouverture d'une plateforme devant "permettre aux artistes et à tous les professionnels de la culture de proposer des projets pendant l’été, partout en France". Il s'agit de mettre en relation les acteurs culturels porteurs des projets d'éducation artistique et culturelle et ceux qui peuvent être intéressés par ces propositions : collectivités, associations... Par ailleurs, Adrien Taquet a mis l'accent sur la l'accès des enfants de l'ASE aux dispositifs mis en place dans le cadre des "vacances apprenantes".

Le ministère de la Culture met en ligne, sur son site consacré aux démarches dématérialisées, une plateforme baptisée "EAC : je présente un projet" (éducation artistique et culturelle). Il s'agit de permettre aux artistes et créateurs de participer au dispositif des "vacances apprenantes", présenté par Jean-Michel Blanquer le 6 juin (voir notre article ci-dessous du 8 juin 2020). L'objectif de ce plan, qui bénéficie d'un financement de 200 millions d'euros, est de "faire de cet été, avec les collectivités et les associations, une période de découverte, apprenante et solidaire pour tous les enfants que la crise aura pu fragiliser", avec l'objectif de toucher environ un million d'enfants.

Une plateforme de rencontre

Dans un communiqué du 16 juin, Franck Riester précise que cette nouvelle plateforme va "permettre aux artistes et à tous les professionnels de la culture de proposer des projets pendant l'été, partout en France". On se souvient aussi que, lors de la présentation de son plan en faveur de la culture, Emmanuel Macron avait exprimé le souhait que les intermittents du spectacle, en contrepartie de la prolongation de leurs droits à l'indemnisation chômage jusqu'en août 2021, s'impliquent davantage dans l'éducation artistique et culturelle (voir notre article ci-dessous du 6 mai 2020). L'opération était même présentée comme une occasion de "réinventer" l'EAC.

En pratique, la plateforme met en relation les acteurs culturels porteurs des projets d'éducation artistique et culturelle - ateliers, visites, lectures, courtes résidences, spectacles de petite format... - et ceux qui peuvent être intéressés par ces propositions dans le cadre des vacances apprenantes : collectivités, établissements scolaires, associations... Une fois les projets identifiés, les enseignants, animateurs, acteurs associatifs, centres de loisirs ou collectivités territoriales intéressés peuvent prendre directement contact avec les porteurs de projets. Attention : si les acteurs culturels peuvent soumettre leurs projets dès aujourd'hui, les projets artistiques et culturels proposés pour l'été seront consultables sur ce site seulement à partir du 29 juin.

Des démarches simplifiées

Pour les porteurs de projets, la plateforme et la démarche sont des plus simples. Il convient, dans un premier temps, de se connecter au site dédié via France Connect ou en créant un compte. Il faut alors remplir un formulaire et transmettre les pièces demandées (le CV du porteur de projet et ceux des éventuels intervenants ainsi que, le cas échéant, un dossier de présentation du projet). Il est bien sûr possible de présenter plusieurs projets, sans avoir à remplir à chaque fois les informations d'ordre général. Une fois le questionnaire rempli et validé, il est transmis automatiquement à la Drac (direction régionale des affaires culturelles) du territoire d'intervention. Les Drac s'engagent à étudier les projets présentés dans un délai maximal de 10 jours. Si le projet est validé, l'offre "sera référencée sur le site et pourra être directement consultée par les publics et les structures qu'elle est susceptible d'intéresser".

Pour être éligibles, les projets devront répondre aux principaux objectifs de la charte pour l'EAC : favoriser la rencontre avec les artistes et les œuvres, encourager le développement et l'expression de la perception sensible, de la créativité ou de l'esprit critique, s'inscrire dans une logique partenariale et territoriale. Par ailleurs, "une attention particulière est portée aux projets artistiques et culturels qui pourront être proposés aux enfants et aux jeunes accueillis dans des structures collectives, avec ou sans hébergement, en juillet et août : établissements scolaires participant au dispositif 'école ouverte', centres de loisirs, centres et villages de vacances, maisons des jeunes et de la culture...".

Les enfants de l'ASE aussi

Le 12 juin Adrien Taquet et Jean-Michel Blanquer ont tenu une visioconférence avec une vingtaine d'associations intervenant dans le champ de la protection de l'enfance. Dans un communiqué du 15 mai, le secrétaire d'État auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, en charge de la protection de l'enfance, explique qu'ils "ont pu préciser leur engagement conjoint pour permettre l'accès prioritaire aux dispositifs du plan 'Vacances apprenantes' pour les enfants dont les apprentissages ont le plus pâti du contexte sanitaire et de ses conséquences, et notamment pour les enfants de l'aide sociale à l'enfance". Pour ces enfants pris en charge par les services de l'ASE des départements, comme pour tous les autres enfants, "il s'agit donc de proposer cet été des activités concrètes leur permettant de mener des expériences tant individuelles qu'en collectivité, d'exercer leurs aptitudes, de découvrir des domaines très variés et de renforcer leurs apprentissages dans la perspective de la prochaine rentrée scolaire".

Une enveloppe de 2 millions d'euros permettra de les faire accéder à différents dispositifs, comme l'École ouverte (rattrapage ou soutien scolaire), l'École ouverte buissonnière (même principe, mais avec un séjour en zone rurale permettant des activités de plein air l'après-midi) et les Colos apprenantes (séjours d'au moins 5 jours, proposés à 250.000 enfants qui pourront bénéficier, dans de nouveaux paysages et en collectivité, de loisirs et d'un renforcement de leurs apprentissages). Il est précisé que "ces séjours seront portés en priorité par les collectivités territoriales en lien avec les opérateurs de colonies de vacances".

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page