Covid-19 : la campagne de revaccination débute dans les Ehpad

Le 13 septembre marque le début officiel de la campagne de revaccination dans les Ehpad et les USLD (unités de soins de longue durée). Depuis le 1er septembre en effet, les personnes de 65 ans et plus sont éligibles à une troisième dose, quelle que soit leur situation en matière de santé, dès lors qu'elles présentent déjà un schéma vaccinal complet (à une dose ou à deux doses). Pour les 18 millions de personnes concernées, ce rappel se fait dans les mêmes conditions que le schéma initial, par un médecin, un infirmier, un pharmacien, un centre de vaccination... Dans les cas des Ehpad et des USLD, la revaccination est en revanche organisée par l'établissement en lien avec son officine de rattachement, comme lors de la première vague. Chaque Ehpad ou USLD ne peut être rattaché qu'à une seule officine.
Cette revaccination devrait se dérouler en terrain très favorable – même si cette campagne se fait toujours sur une base volontaire –, puisque largement plus de 90% des résidents en Ehpad et en USLD bénéficient déjà d'un schéma complet et que la vaccination fait l'objet d'une très forte adhésion chez les résidents, ce qui est en revanche moins vrai chez les personnels.

Le ministère de la Santé met à disposition des Ehpad une page dédiée à l'intention des établissements, même si la grande majorité des recommandations ne diffèrent pas de celles applicables pour l'ensemble des 65 ans et plus. Ainsi, les commandes se feront via le portail de télédéclaration des pharmacies. Celui-ci sera ouvert toutes les semaines du mois de septembre et d'octobre pour permettre aux Ehpad et aux USLD de passer des commandes. Le nombre maximal de flacons Pfizer-BioNTech – seul vaccin utilisé pour la revaccination en Ehpad – ouvert à la commande sera fixé chaque semaine par le ministère et communiqué dans le "DGS-Urgent" (bulletin de la direction générale de la santé) relatif à l'ouverture du portail de commandes. Le nombre de flacons commandé pour chaque Ehpad ou USLD doit respecter les limites fixées par le ministère. Ce dernier précise que "les gros Ehpad et USLD sont donc invités à étaler leurs commandes sur plusieurs semaines le cas échéant. Ils peuvent également solliciter un approvisionnement complémentaire auprès de leur ARS".

Les flacons de vaccin Pfizer-BioNTech seront livrés par le grossiste-répartiteur habituel du pharmacien via un transport en température dirigée 2-8°C. Les flacons ainsi livrés seront mis à disposition des Ehpad ou USLD par l'officine. Le ministère précise qu'"il revient aux établissements concernés d'organiser, en lien avec leur officine de rattachement, le transport de ces flacons de l'officine jusqu'à l'établissement (délivrance au comptoir ou livraison par l'officine), dans le respect des règles de sécurité sanitaire relatives aux conditions de transport, notamment le maintien de la chaîne du froid, puis de conserver les vaccins, jusqu'à la date d'injection, conformément aux recommandations. Les premières injections pourront débuter dès réception des doses". L'officine de rattachement se chargera également de livrer les volumes de matériel d'injection correspondant au nombre d'injections à réaliser selon l'usage.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle