Covid-19 : un nouveau dispositif de protection pour les personnes âgées à domicile

Pour lutter contre l'isolement, garantir la continuité des soins et de l'accompagnement et anticiper la grippe saisonnière, le ministère des Solidarités et de la Santé propose deux outils : un protocole de soutien aux personnes âgées à domicile et un vade-mecum "solutions de répit".

Après les Ehpad, le ministère des Solidarités et de la Santé se penche sur la situation des personnes âgées à domicile, sous la forme d'un nouveau "plan de protection". Il s'agit en l'occurrence de répondre à trois "enjeux majeurs " : la lutte contre l'isolement des personnes âgées, qui doit être une priorité face aux risques de dégradation de la perte d'autonomie et de souffrance psychique ;  la continuité des soins et des accompagnements à domicile, dans le strict respect des mesures de protection des personnes âgées et des professionnels ; le soutien aux aidants de personnes vulnérables (personnes âgées ou handicapées), "qui est primordial pour éviter l'épuisement des proches et maintenir les liens sociaux".
Pour répondre à ces objectifs, la ministre déléguée en charge de l'Autonomie met deux outils à disposition des professionnels et des proches aidants. Le premier consiste en un protocole de soutien aux personnes âgées à domicile. Ce document d'une quinzaine de pages réactive notamment les dispositifs de lutte contre l'isolement, en lien avec les préfets et le maires. Il précise en particulier les mesures à mettre en place dans tous les territoires pour lutter contre l'isolement, comme l'identification des personnes vulnérables grâce aux registres communaux des personnes isolées, l'encouragement à désigner un référent Covid-19 au sein des petites communes, la lutte contre l'isolement social par des appels réguliers et des visites à domicile, la communication sur les différents numéros verts de soutien psychologique, la logistique de mise en œuvre du portage des repas...
Le plan détaille également les mesures à mettre en œuvre pour assurer la continuité des soins des personnes âgées ou handicapées à domicile et rappelle les dispositifs en vigueur pour l'accès aux masques et aux EPI (équipements individuels de protection) pour les professionnels. Enfin, le plan se consacre au soutien aux proches aidants (avec des mesures qui restent toutefois assez limitées et renvoient essentiellement sur des plateformes existantes), ainsi qu'à la sécurisation de l'intervention des salariés de particuliers employeurs et des professionnels des services d'aide à domicile. 
Le second document diffusé par le ministère concerne la mobilisation des solutions de répit dans le cadre de la propagation du Covid-19. Il détaille les différents leviers mobilisables pour mettre en place ou développer le soutien aux aidants et les solutions de répit. Seul bémol – récurrent – à la diffusion de ces documents pourtant très utiles : la très mauvaise ergonomie de la page dédiée au secteur social et médicosocial dans l'ensemble consacré au Covid-19 sur le site du ministère (lien dans le communiqué qui ne renvoie pas directement aux documents cités, liste de documents non datés, absence d'indication des dernières mises en ligne, discordances dans les intitulés...).

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle