Culture : un nouveau coup de pouce pour aider à la reprise du spectacle vivant

Un décret du 13 septembre 2021 instaure une aide temporaire au bénéfice des employeurs organisateurs de spectacles vivants entrant dans le champ d'application du guichet unique pour le spectacle vivant (Guso). Mis en œuvre par Pôle emploi, le Guso – qui signifie guichet unique du spectacle occasionnel et non pas l'intitulé utilisé dans le décret – s'adresse à tous les employeurs qui n'ont pas pour activité principale la diffusion ou la production de spectacles, l'exploitation de lieux de spectacle, de parcs de loisirs ou d'attractions. Cette cible englobe (entre autres) les personnes morales de droit public organisant occasionnellement des spectacles, dont les collectivités territoriales et les établissements publics.

Du côté des personnes publiques, cette nouvelle aide est toutefois ciblée sur les seules collectivités territoriales de moins de 3.500 habitants. Les bénéficiaires potentiels comprennent aussi les groupements d'artistes amateurs bénévoles faisant occasionnellement appel à un ou plusieurs artistes du spectacle percevant une rémunération. Dès lors qu'ils sont éligibles, les organismes concernés "peuvent bénéficier, dans la limite des crédits disponibles, d'une aide financière octroyée par l'État pour le paiement de toutes ou d'une partie des cotisations et contributions patronales et salariales dues au guichet unique pour le spectacle vivant". Cette aide fait l'objet d'un double plafond : d'une part, 120 euros maximum par déclaration unique simplifiée pour un artiste du spectacle ou technicien concourant au spectacle et par jour travaillé ; d'autre part, 600 euros maximum par employeur sur toute la durée d'application de ce dispositif. Cette aide s'applique lorsque les cotisations et contributions sont dues au titre des déclarations uniques simplifiées portant sur des contrats de travail dont l'exécution a débuté au plus tôt au 1er juillet 2021 et s'achève au plus tard le 31 décembre 2021, et enregistrées auprès du Guso au plus tard le 15 janvier 2022.

Contrairement aux précédentes aides au spectacle vivant – qui visaient à soutenir le secteur du spectacle vivant durant les confinements puis les fermetures de salles et les restrictions de capacité –, cette nouvelle aide se situe plutôt dans la perspective de la relance. Elle entend en effet "soutenir l'emploi dans le spectacle vivant, et réamorcer la reprise d'activité". Elle s'ajoute à une autre aide plus conséquente, consistant en la mise en place d'un crédit d'impôt pour les représentations théâtrales (voir notre article du 31 mai 2021) et bien sûr, à la prolongation de l'année blanche des intermittents du spectacle jusqu'au 31 décembre 2021 (voir notre article du 12 mai 2021).

Références : décret n°2021-1178 du 13 septembre 2021 instituant une aide temporaire aux employeurs organisateurs de spectacles vivants entrant dans le champ d'application du guichet unique pour le spectacle vivant (Guso) (Journal officiel du 14 septembre 2021).
 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle