Patrimoine : le ministère de la Culture répartit les 160 millions de la première tranche du plan de relance

Roselyne Bachelot a annoncé la répartition, au 1er janvier prochain, de la première tranche de l'enveloppe de 460 millions prévue par le plan de relance. Il est notamment prévu 40 millions pour la restauration des monuments historiques appartenant aux collectivités territoriales et aux propriétaires privés et 20 millions pour les projets de rénovation de musées territoriaux et de centres d’archives. Au total, 174 projets vont être financés par cette première enveloppe. Sont également incluses 46 opérations dans le domaine des équipements du spectacle vivant.

Roselyne Bachelot a confirmé, le 25 novembre, l'affectation de la première tranche des crédits du plan de relance consacrés au secteur du patrimoine. Celle-ci s'élève à 160 millions d'euros, sur un total de 460 millions. Cette enveloppe patrimoine ne représente elle-même qu'une fraction des deux milliards d'euros de "dotation exceptionnelle" que le plan France Relance prévoit d'affecter au domaine de la culture, tous secteurs confondus (voir nos articles du 27 août et du 4 septembre 2020). Cette première dotation de 160 millions permettra de financer, dès le 1er janvier 2021, 174 projets répartis sur l'ensemble du territoire, en métropole et outre-mer.

Cathédrales et monuments et musées des collectivités

Les affectations annoncées sont conformes à ce qui était envisagé lors de la présentation du plan de relance dans le domaine de la culture. Avec 80 millions d'euros, le "plan Cathédrales" représente la moitié de cette première enveloppe. Ces crédits vont notamment permettre d'accélérer la mise en œuvre du plan "Sécurité cathédrales", lancé il y a un an, après l'incendie de Notre-Dame de Paris en avril 2019 (voir notre article du 28 octobre 2019). 
Une enveloppe de 40 millions est prévue pour contribuer à la restauration des monuments historiques appartenant aux collectivités territoriales et aux propriétaires privés, tandis que 20 millions seront affectés aux projets de rénovation de musées territoriaux et de centres d'archives. Enfin, et hors patrimoine, s'ajoute une enveloppe de 20 millions d'euros pour l'accompagnement de la transition écologique des équipements de spectacle vivant.
Le ministère précise que s'ajoutent à ces opérations celles menées par le Centre des monuments nationaux (CMN). Celles-ci totalisent 140 millions d'euros, dont 100 millions pour la seule restauration du château de Villers-Cotterêts (Aisne).
La seconde composante du volet "patrimoine" du plan de relance, soit environ 300 millions d'euros, concernera le "soutien à la reprise d'activité des établissements publics patrimoniaux soutenant l'attractivité et le rayonnement international de la France". En pratique, il s'agira de grandes institutions patrimoniales dont les délais de programmation des projets sont sensiblement plus longs : musée du Louvre, château de Versailles, musée d'Orsay et de l'Orangerie, RMN-GP (Grand Palais), Centre Pompidou, Universcience... Des établissements qui font face "à une crise sans précédent, qui affecte leur modèle économique et culturel".

174 projets financés dès le 1er janvier

Cette première enveloppe de 160 millions d'euros permettra de financer 174 projets répartis sur tout le territoire : 161 en métropole, 7 aux Antilles et en Guyane et 7 à La Réunion et à Mayotte (ce qui fait au passage 175). Une carte interactive permet de localiser et de présenter les projets financés. Sont également incluses 46 opérations dans le domaine des équipements du spectacle vivant.
Le communiqué de Roselyne Bachelot précise que "les choix d'opération effectués ont tenu compte de la maturité des opérations et du nécessaire équilibre entre les régions. Elles vont permettre de soutenir l'activité mais également de poursuivre ou d'accélérer des investissements structurants, au plus près des territoires et des habitants. Elles contribueront notamment à assurer la pérennité et le développement des métiers et des savoir-faire dans le domaine du patrimoine, en soutenant sur tout le territoire l'ensemble des entreprises intervenant sur les monuments historiques".

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle