Localtis, un média Banque des territoires

Emploi - Retour à l'emploi des allocataires du RSA : la région accueille favorablement l'initiative du Nord

Les plateformes pour l'emploi des allocataires RSA mises en place par le département du Nord sont "une bonne chose", juge la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, interrogée par Localtis. "Il s'agit d'un dispositif supplémentaire qui vient s'ajouter à l'édifice pour le retour à l'emploi, nous avons donc décidé d'envoyer des élus pour représenter le niveau régional dans ces huit plateformes", signale-t-on. 
Huit plateformes destinées à faciliter le retour à l'emploi des bénéficiaires du RSA sont ainsi prévues, dont cinq ont déjà été officiellement lancées (voir notre article ci-contre du 27 avril 2016). La logique privilégiée est celle du partenariat entre les collectivités, comme dans la mise en place de Proch'emploi. Ce dispositif, lancé début janvier 2016 par la région, propose, à travers une plateforme téléphonique (800 02 60 80), de mettre en relation les entreprises ayant des offres d'emploi et les candidats potentiels, demandeurs d'emploi. Xavier Bertrand, président de la région, a fixé un objectif de 60.000 emplois créés avant septembre. A l'heure actuelle, plus de 6.000 personnes ont contacté Proch'emploi et plusieurs centaines ont retrouvé une formation ou un emploi.
Dans le cadre des plateformes pour l'emploi des allocataires du RSA, la région pourra notamment être amenée à adapter les formations qu'elle propose aux besoins des bénéficiaires du RSA. C'est ce que prévoit le département, pour lever des freins comme le manque de mobilité des allocataires par exemple.
L'enjeu est de taille. Dans la région, 293.500 ménages sont allocataires du RSA, dont un ménage sur cinq vit sous le seuil de pauvreté, d'après les données d'avril 2016 de la Fondation Abbé Pierre. Dans le département du Nord, 150.055 foyers sont allocataires, dont 102.000 allocataires du RSA socle.

Lancement d'un plan apprentissage dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais-Picardie a décidé de mettre un coup d'accélérateur pour développer l'apprentissage. Le 26 avril 2016, un nouveau plan a été lancé dans ce domaine. Son objectif : augmenter de façon significative le nombre d'apprentis pour en compter 50.000 d'ici cinq ans, contre 33.000 actuellement. Le plan est constitué de plusieurs mesures, comme le triplement de la prime à l'apprentissage (3.000 euros), pour tout employeur, du secteur privé ou public, qui recrute un apprenti dès la campagne de recrutements démarrant en juin 2016, des services pour accompagner les entreprises et sensibiliser le grand public dans le cadre d'un numéro vert dédié, en lien avec Proch'emploi, et le soutien des apprentis (aide à l'équipement, soutien à la mobilité, solutions d'hébergement). La région compte aussi revoir sa carte des formations par apprentissage pour mieux l'adapter aux besoins des entreprises et des territoires.

E. Z.

 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle