Localtis

Avec 48.000 dossiers déposés, MaPrimRénov' n'en est qu'au quart de son objectif 2020

La conférence citoyenne pour le climat, qui vient de rendre ses conclusions (voir notre article ci-dessous du 22 juin 2020), fait de la rénovation énergétique des bâtiments une priorité majeure. Instaurée par l'article 15 de la loi de finances pour 2020 (voir nos articles ci-dessous du 24 septembre et du 7 octobre 2019), MaPrimeRénov' – de son vrai nom la prime de transition énergétique – est l'un des principaux instruments actuels de la lutte contre les passoires thermiques. Entrée en vigueur le 1er janvier de cette année (voir nos articles ci-dessous de 8 et 21 janvier 2020), elle est proposée par l'Anah (Agence nationale de l'habitat) sur un site dédié.

Dans un communiqué du 18 juin consacré à l'"élargissement de sa palette d'outils en faveur des territoires", l'Anah indique que "conformément au calendrier annoncé, l’instruction de la nouvelle aide MaPrimeRénov’ a commencé début avril, et la possibilité de recourir à un mandataire a été ouverte début juin". A la mi-2020, les chiffres sont toutefois encore loin de l'objectif annuel, fixé par le gouvernement, de 200.000 dossiers. En effet, depuis janvier 2020 – date de mise en ligne du site et de l'ouverture du dépôt des dossiers –, seuls "47.775 dossiers ont été déposés et les premières aides seront versées, pour les travaux terminés, dans les prochains jours".

Ce démarrage laborieux s'explique bien entendu, pour une bonne part, par la survenue de la pandémie de covid-19, deux mois après la mise en ligne du site. Toutefois, la crise sanitaire n'est pas forcément la seule explication. L'Anah indique en effet que, sur la même période, le programme Habiter Mieux "a financé 14.453 logements depuis janvier 2020, soit une augmentation de 7% par rapport à l’an dernier".

Même si l'Anah a connu l'an dernier un fort développement de son activité (voir notre article ci-dessous du 11 décembre 2019), il n'est pas certain que cette tendance se poursuive cette année. Dans tous les cas, l'objectif des 200.000 dossiers MaPrimRénov' sur l'année 2020 pourrait se révéler difficile à atteindre, d'autant plus que les mois d'été sont peu propices au dépôt des dossiers. Pourtant, lors de sa première réunion de l'année, le 28 février dernier, le conseil d'administration avait adopté un budget rectificatif, afin de tenir compte des impacts de la loi de finances pour 2020. Ce budget rectificatif prévoyait notamment l’enveloppe budgétaire nécessaire à la distribution de MaPrimeRénov’, soit 390 millions d'euros, portant ainsi le budget total de l'Anah à près de 1,4 milliard d'euros.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page