Culture : face aux perspectives de réouverture qui s'éloignent, les régions s'engagent aux côtés de l'Etat

Alors que Jean Castex a annoncé la prolongation, au moins jusqu'au 7 janvier, de la fermeture "des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des musées, mais aussi de l'accueil du public dans les enceintes sportives, dans les cirques, les parcs zoologiques ou encore les salles de jeux et les casinos" (voir notre article du 10 décembre), les régions n'entendent pas rester inactives. Déjà, lors du premier confinement, elles s'étaient fortement investies dans le soutien au secteur culturel en maintenant, par exemple, des subventions pour des festivals annulés.
Elles semblent aujourd'hui prêtes à renouveler leur soutien, comme le montre l'exemple de la région Sud (Paca). Avant même l'annonce du Premier ministre, un communiqué de la région en date du 9 décembre annonçait la tenue du premier Conseil des territoires pour la culture (CTC), coprésidé par Christophe Mirmand, le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, et Renaud Muselier, le président du conseil régional (et président de l'association Régions de France). A cette occasion, la région "a réaffirmé l'engagement de la collectivité pour la vie culturelle".
Après avoir affirmé que "la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est la première région de France en termes de densité de l'emploi culturel" et qu'elle "subit aussi de plein fouet la crise du Covid", le communiqué annonce "quatre décisions essentielles". Tout d'abord, le budget culturel de la région sera sanctuarisé en 2021. Ensuite, près de 80 structures culturelles vont bénéficier d'une convention triennale 2021-2023, "qui leur garantira stabilité et sécurité dans la durée". De même, la région confortera le soutien à la création et à la diffusion des artistes, compagnies et ensembles indépendants. Enfin, l'éducation artistique et culturelle sera développée, sans toutefois que la région donne des précisions sur ce point.
Par ailleurs, la région rappelle que 93,6 millions d'euros pour la culture sont d'ores et déjà inscrits au contrat d'avenir qui doit être prochainement signé avec l'Etat. Le financement de cette enveloppe se fera à parts égales entre l'Etat et la région. (46,8 millions chacun). Sur ce total, 52 millions passeront par le Plan de relance et 41,6 millions via le contrat de plan Etat-région. Outre cet engagement de l'Etat et de la région, le communiqué précise aussi qu'il ressort de ce premier CTC "que chaque collectivité, en fonction de ses moyens et des caractéristiques de son territoire, prendra des mesures allant dans le même sens".

La FNCC : préparer demain...

La décision du gouvernement de maintenir les lieux de culture fermés est "rude" et "prolonge une situation déjà dramatique pour les artistes, les acteurs de la culture, mais également pour nos concitoyens qui ont tant besoin d’émotion et de partage", a écrit la Fédération des collectivités pour la culture dans un communiqué du 11 décembre. "La solidarité renforcée des collectivités entre elles et aussi avec l’Etat doit nous permettre de 'tenir' et de préserver le tissu artistique en attendant une reprise significative de la vie culturelle", poursuit la FNCC. Il s'agit selon elle de préparer "demain et après-demain", par exemple en construisant "partout où c’est possible des réseaux de résidence d’artistes en mobilisant, au-delà des seuls équipements labellisés, les lieux, salles et scènes qui maillent le territoire, en ville ou à la campagne" et en ouvrant des "espaces au travail des artistes pour des répétitions, des captations vidéo et sonores".
C.M.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle