Les travaux de la Convention citoyenne pour le climat

La Convention citoyenne pour le climat, qui avait entamé ses travaux en octobre 2019, avant la pandémie, a remis en juin 2020 149 propositions avec l'objectif de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre tout en veillant à respecter la justice sociale. Emmanuel Macron en a retenu 146 dont certaines figurent dans le projet de loi Climat et Résilience. Ce dernier s'accompagne d'un projet de loi de révision constitutionnelle visant à inscrire la défense de l'environnement à l'article 1er de la Constitution, comme l'avaient proposé les membres de la Convention. Le chef de l'État s'est même dit prêt à soumettre ce texte à référendum. Mais lors de sa session finale, qui s'est tenue du 26 au 28 février 2021, la Convention a porté un jugement sévère sur les décisions prises par l'exécutif pour traduire ses préconisations. Appelés à voter, ses membres ont attribué un médiocre 3,3 sur 10 au gouvernement pour la prise en compte générale de leurs propositions.  

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle